avril 24, 2024

C’est à l’hôtel Béatrice, dans la commune de la Gombe que le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi a lancé, ce jeudi 04 août 2022, la mise en œuvre des présences numériques des agents et cadres de l’administration centrale de son ministère. Cette réforme qui demeure une innovation à l’ère du numérique, vise une éradication sans précédent des cas d’absence dans le lieu du travail et du phénomène doublon.

« Vous êtes désormais appelé à capitaliser cette réforme, placée dans le cadre des avancées technologiques qui entre dans mon actif et qui permet au ministère d’éradiquer le fléau de l’absentéisme et nous fournit des données statistiques fiables en termes d’effectifs réels du personnel. Et ça, c’est pour renforcer la gestion de l’administration scolaire. En particulier, la direction des ressources humaines est appelée aussi à nous fournir des statistiques des présences, des effectifs fiables pouvant nous permettre d’améliorer notre rendement professionnel », a déclaré le ministre Tony Mwaba.

Pour le patron de l’EPST, ce logiciel va également aider le ministère à mettre fin à toutes formes d’antivaleurs et moderniser l’administration à travers les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), réforme initiée grâce à la volonté du chef de l’État, de viabiliser l’administration publique autre fois dans la précarité.

Le ministre a remercié tous les acteurs qui se sont impliqués en amont comme en aval, pour la réussite de la réalité qui hier était un rêve. Le professeur Tony Mwaba a pensé notamment au Directeur Général du Fonds de Promotion de l’Éducation et de la Formation (FPEF) qui, à travers sa structure, a financé toutes les opérations en rapport avec la mise en œuvre des présences numériques au sein de l’administration centrale, un apport qui s’inscrit dans le cadre des financements innovants. Il a remercié également toute l’équipe qui a travaillé jusqu’à atteindre l’objectif assigné, celui de doter les agents et cadres du ministère des cartes de service, sans oublier Mme le Secrétaire Général à l’EPST, qui grâce à son encadrement, le ministère a obtenu des résultats escomptés.

La cérémonie a été sanctionnée également par la remise symbolique des cartes biométriques aux agents et cadres de l’administration du ministère de l’EPST, par le ministre Tony Mwaba.

Christian BELLA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *