avril 19, 2024

Contre tout attente, le recteur de l’Université de Kisangani interdit, mardi 16 août, les conférences scientifiques de Denis Mukwege dans le site universitaire. Dans sa décision, le Professeur Jean-Faustin Bongilo a évoqué des raisons d’ordre sécuritaire et logistique.

« L’Université de Kisangani n’est pas en mesure d’assurer la sécurité et la protection des infrastructures et des personnes en cas de débordement. Tout comme, elle n’est pas à même de garantir les conditions matérielles et techniques du déroulement des activités », a-t-il indiqué, dans une correspondance parvenue à C-NEWS.

Réagissant à cette décision, le principal opposant au pouvoir en place, Martin Fayulu, parle « d’une honte ». Pour lui, le recteur de l’Université de Kisangani doit donner les vrais raisons de sa décision.

« Il est honteux, surtout inadmissible qu’on refuse à un scientifique du rang du Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix, d’animer sa conférence à l’Université de Kisangani », déclare-t-il, sur son fil Twitter. « J’interpelle le recteur de l’UNIKIS pour qu’il nous donne les vrais raisons de sa décision », ajoute-t-il.

Ce jeudi, Denis Mukwege est vivement attendu à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo. Cependant, plusieurs sources annoncent qu’il serait bloqué à Panzi, ce matin, peu avant de rejoindre l’aéroport. Selon Alphonse Maindo, l’un de ses proches à Kisangani, des stratégies ne cessent de se peaufiner pour empêcher le Prix Nobel de parler.

« Urgent ! Attendu ce jour à Kisangani, Denis Mukwege bloqué dans son hôpital à Panzi. Bukavu sous barricades. Stratégies de blocage du gouvernement pour l’empêcher de parler et de se mouvoir. Hier, tous les vols sur Kisangani annulés,profs de l’Unikis sont inquiétés et menacés », alerte-t-il, ce matin, sur Twitter.

Le docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de Paix et fondateur de hôpital de Panzi, au Sud-Kivu, va fouler le sol de la ville de Kisangani, dans la province de la Tshopo, du 18 au 19 août 2022.

MBAKI

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *