février 25, 2024

2023, s’annonce rude pour les adversaires politiques de Bussa, dans l’ensemble de la République sans épargner le grand Équateur, bastion politique du Ministre du commerce extérieur.

Tenez : l’autorité Morale de la CODE, également Président du CDER,Jean Lucien Bussa fait de grosses prises afin d’assurer la réélection du Président de la République en 2023.

C’est des consultations ça et là pour Bussa! Dans un schéma, avec qui faire alliance en 2023 à l’idée d’offrir au CDER et à la CODE une forte majorité parlementaire dans les institutions au lendemain des élections de 2023.

Ce management politique de Bussa, s’affiche avec l’adhésion de l’ancien Gouverneur de l’équateur, Jean Bertrand Ewanga ise Wanga dans la CODE.

Via cette adhésion le parti de Ewanga, FCIR devient membre de la CODE, plateforme politique chapeautée par Jean-Lucien Bussa Tongba.

Dans sa déclaration d’adhésion à la CODE, Ewanga a dit de Bussa quelqu’un de pondéré et modéré, qui est disposé à servir le pays.

C’est clairement établi, Ewanga et Bussa font front commun pour 2023, qui s’annonce rude déjà avoir les alliances qui se peaufinent.

Bussa n’a pas pêche un muni fretin « Ndlr:Ndakala »

Ewanga a été Gouverneur de l’ex province de l’équateur, SG de l’UNC parti de VK, a siégé plusieurs fois en qualité de membre influent des structures politiques et plateformes et a accompagné l’ex-Gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi dans sa lutte contre le glissement que caressait Joseph Kabila.

Ewanga est celui qui a été en première ligne de front pour le respect de la Constitution sous Joseph Kabila engagement qui il a valu la prison pendant trois années. Cela sous entend,que Bussa a ses côtés un soldat, né d’une tribu des guerriers » les Mongo », tribu réputée des battants dans l’équateur. Ewanga c’est aussi cette voix qui sait porté les discours politiques. Les anciens leaders de la plateforme politique dynamique de l’opposition en savent quelque chose dont Bussa, lui-même ayant été coordonnateur.

Bussa lui, refuse de pipé mot à la suite de l’adhésion d’Ewanga dans la CODE.

Pour lui, l’heure n’est pas encore à la parole mais aux actes concernant la gestion de son secteur également la perspective 2023, à l’idée d’offrir à la CODE et au CDER une majorité parlementaire dans les institutions au lendemain des élections de 2023, d’où, la muraille politique qu’il constitue autour de lui, un décor déjà planté!

Ewanga est cette deuxième grosse personnalité politique ayant adhéré à la CODE.

Bien avant, Jacques Bemba, jeune frère de Jean Pierre Bemba venait d’adhérer au CDER de Bussa et Dody Mobutu, fils biologique du Maréchal Mobutu.

D’autres adhésions sont signalées au CDER et à la CODE, pour 2023, chuchote un proche de Bussa au standard de C-NEWS.

YB

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *