avril 18, 2024

Il vient de décrocher son diplôme d’Etat, s’en réjouit sans remords alors qu’il venait, deux jours avant, de poignarder sa propre mère morte sur le coup. La justice vient de le condamner à passer le reste de sa vie en prison…

LES FAITS !

Reagan 19 ans, fils unique de sa mère, venait de passer son épreuve d’examen d’Etat à l’intérieur du pays. Rappelé à Kinshasa par sa mère, celui-ci commencera à afficher un comportement désagréable. Sa mère décide alors de le déposer chez un Pasteur à Tshangu pour y suivre des séances de délivrances, car, estime-t-elle, il s’agirait d’un problème spirituel.

Quelques jours après des séances chez le Pasteur, Reagan décide de rentrer voir sa mère sans l’en avertir. Surprise, cette dernière lui demande le pourquoi de sa sortie de la permanence chez le Pasteur. Il tentera de se justifier. Seulement, une incompréhension s’installe entre les deux.

De son témoigne, il raconte qu’il s’était senti en insécurité face à elle, raison pour laquelle il a dû verser de l’eau chaude sur elle, puis l’a poignardé de plusieurs coups de couteaux. Elle est morte sur place. Il décide alors de rentrer chez le Pasteur comme si de rien n’était. Toute fois après avoir commis son forfait, il a tout de même passé un coup de téléphone à ses tantes pour leur informer de la mort de sa maman, sans en donner les détails.

S’en retournant chez le Pasteur, il vivait comme si de rien n’était, alors qu’il avait laissé le corps de sa mère gisant dans un bain de sang dans l’appartement dans lequel il vivait tous deux dans la commune de Kasa-vubu. Une fois sur place, les tantes ont été surprises de constater la mort de leur sœur. Elles ont tenté en vain de joindre Reagan qui était off, et aussi ne sachant pas où il était, elles ne s’expliquaient la situation.

Deux jours après, il obtient les résultats de l’examen d’Etat, il a eu son diplôme. S’en réjouit, poudre, sifflets. Ce n’est que le lendemain que ces tantes sauront où il se trouve , s’y rendent pour en savoir ce qu’il en était. Il passe aux aveux, tout cela est enregistré par ses tantes qui vont le livrer à la police.

Jugé en flagrance, il nie les faits devant les juges qui lui présentent l’audio de son aveux. Il sera finalement condamné par la cour à passer toute sa vie en prison.

Envoûtement ? Problème psychologique ? Conscient ? Les faits sur les réelles motivations ne seront peut-être jamais connus, puisque visiblement, la police ne creuse pas ce genre de cas.

Je me pose juste la question de savoir ce qui est arrivé à ce jeune homme. Fils unique de sa mère, il n’aurait jamais connu son père. Ce garçon devrait être aidé psychologiquementet même spirituellement, il reste humain, il reste une âme à sauver, et il y a sûrement une explication à cet acte posé.

Deux vies gâchées du jour au lendemain…

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *