avril 18, 2024

D’après nos câbles dans l’Union sacrée, le Président du MLC, Jean Pierre Bemba, caresse l’idée d’avoir le contrôle de l’union sacrée. C’est pourquoi, il assiste dans toutes les réunions de l’union sacrée, anticipes dans certaines stratégies politiques, n’est se gêne pas defois de s’assoir aux côtés de Mboso, Bahati, Augustin Kabuya, là où VK, expédie son SG, Billy Kambale, que pour signer des déclarations, Katumbi d’ailleurs pas. C’est un Bemba très actif !

Derrière cette stratégie de Bemba, le leader du MLC, veut s’offrir le PM, Sama Lukonde, d’après nos Câbles dans l’Union sacrée.

D’après eux, Bemba exercerait la pression sur le Président de la République pour qu’il succéde à Sama Lukonde à l’hypothèse d’un glissement où du prochain remaniement technique du gouvernement qui s’annonce.

Mais, la donne, » Bemba » pose problème. A l’idée où, Bemba est très mal perçu à l’international.

Déjà avec le dossier rébellion, le fait que Bemba ait touché aux armes, ayant été à la tête d’un mouvement rebelle avant de le transformer en parti politique.

Il se murmure dans certains salons feutrés de la capitale, au cas où, Président de la République tenterait cette aventure, d’offrir la Primature à Bemba, un ex-rebelle, cela discréditerait l’image du Président de la République également du pays à l’international.

Bemba un futur PM séparatiste ? L’occident n’en veut pas !

Les propos séparatistes de Bemba tenus lors de sa récente descente dans l’Equateur en parlant du code « 32 » ont été très mal perçus dans certaines chancelleries à Kinshasa.

Quelques diplomates ont qualité Bemba de séparatiste via ses propos qui frisent certaines sensibilités.

Ces propos jouent en défaveur de Bemba dans son schéma de succéder à Sama, qui fait le bon élève à l’interne et à l’externe du pays. Bemba, c’est aussi ses problèmes de famille, liés à la succession qui sont mal analysés. Bemba donne l’image d’un grand frère qui divise au lieu d’unir.

Ces faits sont sévèrement scruptés à l’international et auprès des différents partenaires de la RD-CONGO, qui veulent que Sama Lukonde soit remplacé par une personne rassembleur qui sait Federer autour de lui, pas séparatiste et qui n’enerve pas l’occident et la mémoire collective.

Si, c’est Bemba, cela serait un mauvais casting pour le Président de la République et pour le pays, d’après un analyste politique.

XAVIER PEREZ

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *