avril 23, 2024

Les chefs religieux membres de la CIME se sont longuement entretenus mardi 13 septembre avec le leadership du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP) du héros vivant Frank Diongo Shamba. Un échange très enrichissant qui a permis à Frank Diongo de soumettre aux leaders religieux son message spécial à l’endroit de Félix Tshisekedi. “Le pays est dans la mauvaise direction sur le plan électoral.

Le président de la République a quatre qualités pour introduire les facteurs correctifs et sauver le pays. Si le président ne le fait pas, il portera la responsabilité grave de ce qui pourrait arriver au pays”, a communiqué le président national du MLP au terme des entretiens jugés très fructueux par les chefs d’églises. Frank Diongo estime que comme président de la République, Félix Tshisekedi peut prendre toute initiative pour corriger ce qui ne marche pas dans le pays, trouver un consensus électoral et organiser les élections dans le délai constitutionnel.

Franck Diongo s’adresse à Félix, fils d’Étienne Tshisekedi Wa Mulumba

Le leader du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP), entouré de tout son état-major politique, a plaidé pour l’ouverture d’une ère de dialogue entre leaders politiques et sociaux de la République démocratique du Congo afin de résoudre les graves crises qui vermoulissent la nation. “Il est le fils de Tshisekedi Étienne, c’est-à-dire le Mandela congolais auquel tous les Congolais ont crus. Les gens sont partis en exil, les gens sont morts, les gens ont fat la prison. Papa Étienne ne donnait aux gens ni l’argent ni le pouvoir, mais tous avons cru en lui”, a-t-il affirmé. Comme deuxième étiquette, Félix Tshisekedi est fils Tshisekedi. A ce titre, explique-t-il, il a l’obligation morale, politique et historique de corriger le processus électoral et aller de l’avant. “Notre pays est en retard par rapport aux autres États. Ce n’est pas le moment de s’insulter, parce qu’on ne fait pas la politique avec la rancune mais avec amour”, souligne le radical opposant.

MTN

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *