avril 19, 2024

C’est pendant un repas de validation de la tournée, que l’incontournable directeur de publication de C-NEWS l’a constatée.

Il est 20 heures, heure de Bukavu après son sacrée speech à la place de libération ayant amassé plus d’un millier de personnes, d’après des responsables de l’UNC, VK passe tout en revue avec ses lieutenants à la table, le très imprévisible Secrétaire général de l’UNC, Billy Kambale, dans sa résidence.

Autour d’un repas partagé sous la supervision de sa charmante épouse, Amida Chature Kamerhe, aux côtés de son mari depuis le début de la tournée arpentant risques.

Au repas avait siégé sur la table d’honneur l’emblématique Directeur de publication du journal C-NEWS, Yves Buya convive de VK avec d’autres journalistes, Edmond Izuba, Kabongo Ilunga, Lwariba, Saile Jeef, des confrères qui sont dans la suite du Président de l’UNC.

Dans ces entrefaites d’un repas aux éclats de rires, parlant meeting ; apparuent soudainement, les filles Kamerhe puis fils, venus dire bonsoir à Papa à la tête, Soraya.

S’en suivi un baisé des filles aux joues de Kamerhe, symbolisant un geste d’aurevoir.

Jovial de la journée marquée par le meeting, Kamerhe se leva pour chuchoter quelques mots tendres à ses filles du genre : »Ça va? ».

Aux filles de rétorquer : »ça va Papa », avec sourire aux lèvres, qui fait la joie de l’ex Directeur de Cabinet du Président de la République, acquitté d’un jugement en cassation, décision qui le rend éligible en 2023.

La complicité entre Kamerhe et ses filles a attiré l’attention de directeur de publication du journal C-NEWS, Yves Buya, qui posa une question de curiosité à VK.

Président, c’est comme ça que vous vivez avec vos filles?

VK de répondre : »c’est la joie d’un père. Et, Il n’y a pas une joie quand un père mari ses filles ».

Puis Kamerhe de rajouter.

« Yves Buya, mes enfants sont passionnés comme moi du Congo et s’intéressent à la politique surtout les filles… Ce sont elles d’ailleurs qui me font la restitution de mes discours et les enregistrent depuis cette tournée s’il faille donner l’exemple ».

DÉNIS NUMBI

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *