mai 29, 2024

Les jours semblent être à compter du doigt pour le président de la chambre haute du parlement, Bahati Lukwebo Modeste. Une pétition contre son siège de président serait déjà en gestation par ceux qui ont également accompagné son mandat à la tête du sénat congolais.

Révélation faite par un sénateur tout proche de cette affaire, le siège du président du sénat tenu par le président de l’AFDC-A serait sacrifié par décision au cours de la réunion de la dynamique Bahati Lukwebo tenue le 13 septembre dernier à l’assemblée nationale.

Cette décision serait motivée, à en croire une source proche de ce dossier, au remaniement imminent du gouvernement qui semblerait être gagné par un leader de l’Est de la république. Pour raison de représentativité et partage équitable la présidence du sénat pourrait revenir à un autre coin de la république. Les jours de BAHATI sont donc à compter !

Obed Bisidi

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *