février 25, 2024

Guerre politique de palais

« Ça tire à balles réelles entre les pro FATSHI, pro KAMERHE et les pro KATUMBI, tous, membres de la coalition dite, Union saleté », présente Nico Mayengele, tout en laissant entendre aux uns et autres de cette famille politique du président sortant, que quand on ne s’accorde plus sur une vision, on se sépare, on quitte la coalition.

Mayengele de préciser ce qui suit : »on perd les postes. Sinon, vous serez taxés des « ventriotes, situationnistes, chauve-souris ».

Il est immoral, dit-il et irresponsable de s’insulter, de s’invectiver pendant que vous mangez sur la même table et servis par le même cuisinier. Assumez votre échec collectif ! 2023 : Éthique et révolution-rupture !

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *