février 25, 2024

Plus rien ne sera comme avant pour le philanthrope Maitre Guy Loando Mboyo, initiateur de la Widal Fondation, et ministre de l’Aménagement du territoire. Cette personnalité politique de la nouvelle génération s’est déjà distinguée par son inconditionnel engagement dans la recherche de l’amélioration des conditions de vie des Congolais aux côtés du Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour qui il témoigne d’une fidélité sans faille.

Mais là, Guy Loando, très adulé par la population de la capitale et en provinces autant que craint par certains dans la vieille garde politique car le jeune félin dérange, vient de se doter d’une machine politique dénommée Agir pour la république, AREP en sigle. Loin d’un parti-mallette, ce dernier se veut être dès sa naissance un grand parti qui préfère l’action au discours, à l’image de son initiateur.

Un hommage mérité à feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba

Doté d’un siège huppé sur le petit boulevard à la 4e rue Limete quartier industriel, AREP a tenu du 6 au 8 octobre dernier son premier Congrès extraordinaire dont l’objectif a été de revisiter ses statuts et de se doter des animateurs capables de placer le parti dans l’orbite à un peu plus d’année des élections de 2023.


«Il était plus que temps pour qu’AREP se dote des animateurs à tous les niveaux afin de pouvoir mettre en mouvement ce grand laboratoire qui est notre parti», a déclaré Me Guy Loando qui a tenu à rendre un vibrant hommage à feu Etienne Tshisekedi: «Nous sommes ici parce qu’il y a eu des personnes qui ont combattu pour qu’il y ait le multipartisme. Une mention spéciale pour papa Tshisekedi wa Muluba… Nous retrouvons les idéaux d’AREP dans son combat de Tshisekedi».

C’est dit. Guy Loando et son parti s’inscrivent dans l’engagement du sphinx de Limete son peuple. «Nous avons compris qu’il est impérieux que le Congolais soit au centre de l’action politique d’AREP, au centre de notre activité tout court entant que citoyen», a souligné le Bâtonnier Édouard Mukendi Kalambayi, désormais Secrétaire général du parti. Ainsi, le parti fait le choix du libéralisme économique, et donc de la promotion des libertés fondamentales encadrées par des lois.

Soutien au Chef de l’Etat
Lors de la clôture de ce congrès, le parti AREP a adressé un message de soutien au Président Félix Tshisekedi. «(Le parti a déclaré) son attachement indéfectible à la vision du Chef de l’Etat et aux valeurs de la démocratie, de la promotion des droits humains pour lesquelles le feu Etienne Tshisekedi a mené une lutte politique inlassable», a lu maitre Dorothée Madiya, Secrétaire générale adjointe chargée des questions politiques, administratives et électorales.

Loando prévient…
Loando se veut prudent. Il a attiré les nouveaux promus dans la gestion du parti au respect de la ligne de celui-ci. «Nous n’aimerions pas, vous (entendre) demain avec des déclarations de nature à porter atteinte à la grande vision portée par le Chef de l’état et à déstabiliser AREP», a-t-il martelé en les invitant à la vigilance «parce que les élections approchent».


AREP compte un Président, un Secrétaire général, quatre Secrétaires généraux adjoints, une ligue des femmes et une ligue des jeunes.


Le secrétariat général sera assuré par Me Édouard Mukendi Kalambayo, ancien bâtonnier du barreau de Kinshasa. Il est secondé par Dorothe Madiya, Présidente du Corps de mandataires en mines, Nadine Boboy, inspectrice des services de garde, Junior Poba, ingénieur en bâtiments et travaux publics et Me Jovite Ngongo, avocat de formation et de profession.

CP

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *