juin 20, 2024

En réponse aux effets induits de la gratuité de l’enseignement primaire dont le surpeuplement des salles par les élèves, le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de trouver la solution.

Outre le projet de construction des 200 écoles dont les appels d’offres ont été lancés et les entreprises sélectionnées, le Bureau Central de Coordination, BCeCO, en sigle vient de signer un Protocole d’Accord avec le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, pour la construction des 145 écoles.

Ce Protocole d’accord est le résultat de l’Accord de financement IDA D6620/66920, signé entre le Gouvernement de la RDC et la Banque Mondiale, d’un montant de 185 millions USD, sur ressources du projet PERSE, qui a été reversé sur le Compte Général du Trésor au titre de remboursement des dépenses exécutées pour le paiement des salaires des enseignants et des frais de fonctionnement du niveau primaire, élargissant ainsi les marges budgétaires du Gouvernement.

En effet, après le contrôle du fichier paie du SECOPE, la Banque Mondiale a reversé cette somme de 185 Millions USD.

Sur ce montant, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le professeur Tony MWABA KAZADI, a sollicité et obtenu de son collègue aux Finances qu’un montant de 60 Millions soit affecté à la construction et à la réhabilitation des infrastructures scolaires dans les 9 provinces.

C’est ce qui justifie la signature ce 17 octobre 2022 de ce Protocole d’Accord, dans la salle des réunions du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, entre le Ministre, le professeur Tony MWABA KAZADI et le Directeur du BCeCO, Monsieur Jean Mabi Mulumba.

Le Ministre charge le BCeCO de construire ces 145 écoles en mode d’urgence qui seront livrées au plus tard au mois de juin prochain.

Cellule de Communication de l’EPST

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *