mai 30, 2024

Deux casques bleus de l’ONU ont été blessés par un tir de mortier et deux autres par des armes légères lors des attaques perpétrées, ce samedi 29 octobre 2022, par les rebelles du M23, à Kiwanja, dans le territoire de Rutshuru, dans la Province du Nord-Kivu.

La MONUSCO, par le biais d’un communiqué de presse, rappelle que les attaques visant les casques bleus des Nations-Unies peuvent constituer des crimes de guerre et qu’elle ne ménagera aucun
effort pour poursuivre les responsables devant les juridictions nationales
et/internationales.

La Mission condamne fermement les actions hostiles du M23 et leurs conséquences graves sur les populations civiles. Elle appelle ce groupe rebelle à cesser immédiatement toute belligérance et avertit qu’elle se tient prête à riposter vigoureusement en cas de nouvelle agression sur ses bases.

La Mission Onusienne exprime sa solidarité aux populations du Rutshuru et du Nord-Kivu, meurtries par ces évènements tragiques et réaffirme sa détermination à protéger les Congolais et à les accompagner dans la recherche de la paix et de
la sécurité.

Il est à signaler que le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, tient présentement une réunion de conseil de sur place à Kinshasa, en rapport avec la situation qui prévaut actuellement dans la partie Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Serge Mavungu

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *