juin 20, 2024

Le vice-premier ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula a notifié, ce lundi 31 octobre, l’ambassadeur rwandais Vincent Karega de la décision émanant du conseil supérieur de la défense transmise au gouvernement pour que ce dernier quitte sol congolais dans les 48 heures soit dès ce mercredi 02 novembre.

De ce fait, le VPM Christophe Lutundula a réitéré l’instruction donnée en son temps au nouvel ambassadeur de la RDC, de surseoir à la présentation de ses lettres de créance aux autorités rwandaises jusqu’à nouvel ordre et a rappelé en consultation le Chargé d’Affaires a.i. de la République Démocratique du Congo à Kigali.

Il sied de noter que le conseil supérieur de la défense a motivé sa décision par le fait de la persistance du Rwanda à soutenir les les rebelles du M23 ainsi que le mépris du gouvernement rwandais vis-à-vis des discussions de Nairobi ainsi que toutes les résolutions pour la paix.

Par ailleurs, le conseil a recommandé au gouvernement de diligenter une mission humanitaire dans l’Est de la RDC pour porter une assistance aux déplacés suite aux attaques des rebelles.

Par la même occasion, le conseil a également recommandé au gouvernement de prendre de nouvelles mesures supplémentaires des restrictions d’accès au territoire congolais à l’encontre du Rwanda. Et aussi, d’accroître la force de frappe des forces armées et de sécurité. Enfin, de réaffirmer la volonté de la RDC de rester engager dans le processus de paix de Nairobi et Luanda en vue de réinstaurer la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *