mai 29, 2024

Après l’étape du Complexe Scolaire Tusevo à Kasavubu où le Ministre Tony Mwaba a été estomaqué des conditions physiques d’apprentissage des élèves et a ordonné sa fermeture, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi a effectué une visite surprise au sein de l’EPA 2 Gombe ce mardi 08 novembre, question de palper du doigt les réalités auxquelles sont confrontés les élèves chaque jour.

Accompagné d’une forte délégation dont le Secrétaire Général a.i Christine Nepa Nepa et l’Inspecteur Général Jacques Odia Musungayi, le patron est arrivé dans cette école prenant de cours tout le monde.

Accueilli par le Directeur de l’école, le Ministre Tony Mwaba Kazadi débute sa ronde par la visite de salles de classes, avant de jeter un coup d’œil sur les lieux d’aisance et les bureaux des administratifs.

Le constat est amère malgré les frais de fonctionnement de plus deux million de francs congolais que cet établissement reçoit chaque mois.

Devant la presse, l’Excellece Tony Mwaba Kazadi Ministre de l’EPST a donné la raison de cette visite.

« Nous avons improvisé cette visite ici à l’Athénée de Gombe. Vous avez vu qu’on a fait des visites même dans les salles de classes pour voir dans quelles conditions les enfants étudient », a dit le Ministre Tony Mwaba.

Et d’ajouter :  » Le constat est qu’il y a une certaine négligence des gestionnaires d’écoles et même des cadres provinciaux du ministère qui ne savent pas faire leur travail. Le constat est fait, et nous allons en tirer toutes les conséquences », a-t-il ajouté.

Se référant aux réalités sportives, le Ministre Tony Mwaba, poursuivant son speech, promet de faire descendre les joueurs faibles pour faire monter ceux qui pourront faire luire ce sous-secteur qui tient l’attention du Chef de l’État.

« Il y en a qui ont compris directement la Vision du Chef de l’Etat que nous avons impulsé dans notre sous-secteur et ils travaillent d’arrache-pied et les choses bougent. Mais vous savez que dans une équipe de football il y a des forts et des faibles, là notre devoir est de désactiver les faibles et prendre aussi d’autres acteurs provinciaux actifs et dynamiques, les placer là où il faut pour finalement mettre du feu partout et faire avancer les choses », a-t-il conclu.

Cellule de communication EPST

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *