février 25, 2024

Personne n’arrive à comprendre exactement ce qui se passe dans le raisonnement de Mr Félix Tshisekedi qui en public declare lors de son dernier discours à la nation que la RDC ne doit et ne peut compter que sur elle-même, et en même temps il persiste à chercher l’assistance des États convoitisseurs des ressources de la RDC dont le Kenya, l’Ouganda et autres qui n’ont jamais intérêt que la partie Est de la RDC soit en paix.

Pendant qu’ il continu de se distraire à Luanda en continuant des négociations en position de faiblesse car les M23 et le Rwanda contrôlent une grande partie de Rutshuru, le fils de Museveni confirme directement le soutien de l’Ouganda aux M23 en déclarant qu’il ne faudra pas s’attaquer aux M23 qui défendent la cause des Tutsis en RDC. Une déclaration qui confirme les informations du soutien de l’armée ougandaise au côté de l’armée Rwandaise aux M23 lors des de la prise de Rutshuru. Mais cela ne suffit toujours pas pour que mr Félix Tshisekedi coupé toute collaboration et soutien à l’Ouganda dont la mutualisation des armes demeure jusqu’à ce jour, et pire étant commandant suprême Félix Tshisekedi autorise l’armée ougandaise à survoler l’espace aérien congolais pour mener des frappes aériennes contre les positions des ADF en RDC pendant que lui-même peine à maîtriser la situation des M23 qui gagnent du terrain contre son propre pays.

Comme cela ne suffisait pas, pendant que le même Felix Tshisekedi continu d’espérer le soutien de l’armée kenyane contre les mêmes M23, le même ennemis qui arment les M23 vient de rencontrer le président kenyan William Ruto pour discuter des contours de l’arrivée des troupes kenyannes en RDC décidant ensemble étant que Tutsi que l’armée kenyanne avec toute son artillerie la quelle Mr Félix Tshisekedi fonde tout son espoir, entrera à l’Est de la RDC par le même Rwanda qui soutient les M23 et installera leur hôpital des urgences à Kigali.
Une stratégie que Paul Kagame depuis le début de ce conflit crée par les décisions irréfléchies et irresponsables de Mr Félix Tshisekedi de faire d’abord le deal avec Joseph Kabila en envoyant sa délégation chargée de François Beya, feu Delphin Kayimbi et Fortunat Biselele à Kigali donner toute les assurances de collaboration à Paul Kagame, faire applaudir paul Kagame au stade de Martyrs venu honorer son allié, ramener et loger les M23 à Kinshasa afin de conclure des accords avec eux pour légitimer son pouvoir faisant ainsi adhérer les mêmes M23 comme même de l’union sacrée sa force politique, faisant entrer des troupes rwandaises à l’Est de la RDC pour une mutualisation avec les FARDC et la police Congolaise soit disant pour la quête de la paix durable, et voilà enfin où ces décisions irréfléchies et sa quête de la paix durable a amené la RDC. En pleine fuelled des ennemis.

La situation n’est plus aux pleurnicheries dans des discours à la nation mais à l’action en rompant les relations diplomatiques avec l’Ouganda et le Rwanda, en se retirant de l’EAC qui est une ligue des loups, en suspendant les négociations sans résultat de Luanda, et en lançant immédiatement l’offensive militaire contre l’armée Rwandaise, sans quoi, Félix Tshisekedi n’est pas l’homme de la situation, que le peuple congolais se mobilise à le remplacer par un plus compétent et courant que lui.

GRÂCE LUSAKUMUNU
Expert en relations internationales et sécurité internationale

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *