avril 18, 2024

Dans le conflit qui oppose la RDC et le Rwanda, Kinshasa et Kigali privilègient encore la voie diplomatique et ne se ferment pas encore toutes les fenêtres d’échanges ».

C’est ce qui explique l’engagement pris à Luanda entre les ministres des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo et du Rwanda à l’invitation du gouvernement de la République d’Angola.

Dans le communiqué final ayant sanctionné cette réunion tripartite (RDC-Angola-Rwanda) tenue, le 5 novembre 2022, à Luanda en Angola, les chefs de la diplomatie rwandaise et congolaise ont, entre autres, convenu le maintien du dialogue politique comme moyen de résolution de la crise politique entre leurs deux pays.

À la suite de cette rencontre ministérielle tripartite, précédée de la réunion conjointe des services de renseignements extérieur et de sécurité militaire, les ministres ont convenu de la définition d’un calendrier pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route et les engagements pris par les parties dans le cadre de la réunion mixte permanente entre la RDC et le Rwanda, tenue à Luanda les 20 et 21 juillet 2022.

D’apres ce document, les ministres des Affaires étrangères de deux pays se sont également convenus du déploiement immédiat du mécanisme de vérification ad-hoc à Goma. Ils se sont également engagés à poursuivre les efforts pour une évolution encourageante sur le terrain et préparer le prochain sommet Tripartite. Ils ont aussi envisagé la tenue de la réunion de coordination à tous les niveaux entre le processus de Luanda et le processus de Nairobi.

Bishop Mfundu

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *