mai 30, 2024

Juste après l’annonce à la Radio Télévision Nationale Congolaise, de la nomination par Ordonnance présidentielle du 12 novembre 2022 portant nomination du nouveau comité de gestion de TRANSCO, l’ancien comité, appelé comité Chief Tshipamba, avait signé des documents portant promotion en grade de plus de 61 Agents au sein de cet Établissement public. Des décisions décriées et qualifiées d’irrégulières par le syndicat. Des sources proches des services de la nouvelle équipe, l’on apprend que la paie du mois de novembre qui vient d’être signée par le DG Cyprien MBERE MOBA n’a pas tenue compte de la majoration liée à la promotion en grade.

« La paie du mois de novembre vient de passer », nous dit un Agent de TRANSCO sous anonymat, qui remercie le Comité MBERE pour n’avoir pas tenu compte des promotions en grade irrégulières effectuées par l’équipe sortante, en reconduisant la paie du mois d’octobre ».

Si la décision de reconduire la paie du mois d’octobre en ce mois de novembre peut bien suscitée la colère de plus de ces 61 promus illégalement, il faut par ailleurs noter qu’elle a sauvé l’établissement TRANSCO des éventuelles tentions sociales au cours de cette période très sensible, dit la même source.

« La décision est salutaire. Elle est prise à la grande satisfaction de tous les Agents. Il faut dire que la moindre passivité pouvait entraîner des graves conséquences sur l’enveloppe salariale du mois de novembre et décembre, dit la même source, qui ajoute que cette mesure courageuse a permis à TRANSCO de préserver plus de 16 Millions de franc.

Pour rappel, accusés de megestion et plusieurs autres antivaleurs, les Cadres de Collaboration du comité de gestion sortant dont le DRH, le Directeur Technique et le Trésorier ont été arrêtés le 28 novembre, juste après la remise et reprise.

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *