février 21, 2024

Selon ce qui se murmure dans les installations du ministère du plan, Christian Mwando a dit à haute voix aux uns et aux autres, sans mâcher ses mots que pour son honneur, il va quitter le gouvernement.

À son niveau de responsabilité, a-t-il argumenté, il n’est pas question pour lui de servir deux Maîtres.

De ce fait, il ne se voit plus disposer de continuer à évoluer dans ce gouvernement, dès lors que Moïse Katumbi celui-là même qui avait signé son adhésion dans cette équipe Sama, bien entendu, issue des conciliables ayant donné naissance à l’Union sacrée venait de quitter la baraque.

Son collègue des transports et voies de communication, Chérubin Okende est aussi prêt à claquer la porte de ce même gouvernement pour les mêmes motivations.

Sa délégation est déjà d’ailleurs présente à Lubumbashi.

Entre temps, la rédaction de C-NEWS a sondé dans les 49 députés et autres ministres Ensemble, la sincérité de ces derniers en rapport avec leur refus de quitter l’Union sacrée et de soutenir la candidature de FATSHI le président sortant.

Ce n’est que du bluff dans le Chef de ceux-ci.

Beaucoup d’entre eux disent profiter encore des avantages liés au pouvoir.

Ils pourront rejoindre le camp au mois de mars, au moment de grandes manœuvres politiques de mises en place des regroupements et plateformes électoraux.

En entendant, ils restent à l’Union sacrée pour se constituer des enveloppes de campagne électorale.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *