mai 30, 2024

Le candidat déclaré à la présidentielle de 2023, Jean-Pierre Lisanga Bonganga annonce un congrès historique des Tshisekedistes où il présentera sa candidature à l’interne. L’un des invités de marque de Moïse Katumbi au congrès extraordinaire du parti Ensemble pour la République, le défenseur de valeurs “tribunitiennes” dont le peuple d’abord prônées par la lutte d’Étienne Tshisekedi entend rassembler à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Équateur, les femmes et les hommes autour d’un idéal commun.

Très déçu de l’actuel pouvoir auquel ne se reconnaissent pas les vrais Tshisekedistes, l’ancien ministre d’État en charge de relation avec le parlement annonce la participation de sa plateforme politique à tous les niveaux des élections.

A Lubumbashi où il séjourne depuis le week-end dernier, Jean-Pierre Lisanga Bonganga a eu un tête-à-tête franc avec Moïse Katumbi à la clôture de la convention d’Ensemble pour la République.

Si bien que Moïse Katumbi et Lisanga Bonganga visent, chacun, à succéder à Félix Tshisekedi au terme de l’élection présidentielle de décembre 2023, ils ont également un adversaire politique commun. A Lubumbashi, ces deux anciens alliés à Tshisekedi père ont arrêté des stratégies pour contrecarrer Tshisekedi fils aux moyens des urnes.

Rien n’est exclu que Moïse Katumbi et Lisanga Bonganga fassent chorus pour les joutes électorales à venir. Leader du Grand Katanga, Moïse Katumbi ne refuserait pas l’apport de Lisanga Bonganga, un des ténors du Grand Équateur. Tout comme à l’inverse.

MTN

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *