avril 18, 2024

La Secrétaire générale intérimaire au ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Christine Nepa Nepa, a rappelé à la Fondation Fally Ipupa, PARTENAIRE D’EN CLASSE RDC, dans une correspondance de ce lundi 30 janvier, que conformément aux dispositions des articles 20; 21; 22; 23 et 24 de la loi n° 14/004 du 11 février 2014 de l’enseignement national et au regard des dispositions pratiques VII.1, troisième paragraphe, du calendrier scolaire 2022-2023, relatives au respect du calendrier scolaire, aucune structure extérieure au ministère concernée ne peut organiser des activités dans les établissements d’enseignements, tant publics que privés agréés sans l’aval préalable du ministère ou de ses animateurs en province.

Christine Nepa Nepa a désavoué la démarche de la fondation pré-citée sur sa quête de fonds pour améliorer les conditions d’études des enfants congolais.

A cet effet, je vous instruis qu’aucune structure de l’Enseignement Primaire ,Secondaire et technique, à tous les niveaux, ne peut collaborer avec la Fondation Fally Ipupa, PARTENAIRE D’EN CLASSE RDC qui, selon la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, lance un appel de fonds en faveur de l’amélioration des conditions d’études de l’enfant congolais sans avoir conclu un partenariat en bonne et due forme avec le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique », a dit la secrétaire générale.

Avant de conclure :

« il ya ordre ».

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *