février 21, 2024

Il sied de souligner que des affrontements avaient repris depuis le dimanche 05 mars et se sont poursuivis jusqu’au lundi 06. Combat à l’issu duquel les localités de Kirima et Kibirizi du groupement Mutanda sont passées sous contrôle des terroristes du M23 quelques heures avant la cessation des hostilités convenue entre les responsables de ce mouvement terroriste et le président Angolais Joao Lourenço.

Dans l’entre-temps ,les pressions se multiplient contre ces mouvements terroristes notamment l’appel au respect, le lundi 06 mars, du cessez-le-feu du secrétaire général de l’ONU, Gueterres, la récente mise en garde du président français , Emmanuel Macron , pendant son séjour à Kinshasa.

Aussi, apprend -t-on par plusieurs sources, une conversation téléphonique, le même lundi 06 mars, sur la résolution pacifique durable du conflit entre le premier ministre britannique et le président rwandais Paul Kagame.

MTN

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *