avril 23, 2024

Une bière en terrasse avec Emmanuel Macron dans un quartier festif de Kinshasa? « Je pense que tout le monde à ma place l’aurait fait… », s’est justifié mardi le porte-parole du gouvernement congolais, interrogé par la presse sur une escapade très commentée sur les réseaux sociaux.

Pour terminer sa visite samedi dans la capitale de la République démocratique du Congo, le président français s’est rendu dans un bar de la commune de Bandalungwa, dite « Bandal », en compagnie du musicien Fally Ipupa et du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Aucun journaliste n’était présent, mais la scène a naturellement été immortalisée par des vidéos amateurs.

Interrogé durant son habituel point de presse, Patrick Muyaya a reconnu qu’étant donné « le contexte », avec un conflit armé en cours dans l’est du pays, des gens ont estimé « que cela n’était pas approprié ». « Des personnes de bonne foi se sont senties heurtées, j’en suis désolé », a-t-il dit.

Mais « en tant que notable de Bandalungwa, j’ai été associé » au déplacement d’Emmanuel Macron et de Fally Ipupa, a-t-il relevé, et « je pense que tout le monde à ma place l’aurait fait ».

« Des choses sérieuses avaient été dites durant toute la journée », a-t-il ajouté.

Et si Emmanuel Macron a voulu aller dans ce quartier, c’est sans doute parce qu’il se dit à Kinshasa que « Bandal c’est Paris », a plaisanté le ministre.

CP

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *