mai 30, 2024

Le ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya a, sur invitation de Nation Media Group, assisté à la conférence sur les affaires, ce jeudi 30 mars 2023 dans la matinée à Sultani Hôtel dans la commune de la Gombe.

« Nous sommes associés à cette initiative qui est portée pas Nation Media Group qui est un groupe de médias Kenyan qui se définit comme un média de l’Afrique pour l’Afrique et qui tient cette conférence sur les affaires pour présenter notre pays la République Démocratique du Congo aux autres pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Il était de mon devoir de parler de tous les efforts qui sont en cours sous la présidence de son Excellence Félix Tshisekedi qui permet à la Rd- Congo d’être ce pays attractif », a déclaré le ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya.

D’ajouter : « Vous savez, nous parlons beaucoup de changements de narratif. Il en a été question ici pour la Rd-Congo, mais aussi pour l’Afrique. Je suis très heureux de voir que les Kenyans prennent l’initiative d’amener les autres zones d’affaires en Rd-Congo pour voir venir ce qui se passe ici. C’est de cette manière que nous pourrons contribuer au développement de notre pays et du continent » a-t-il renchéri.

À la question de savoir si la République Démocratique du Congo devrait s’inspirer du modèle économique des autres pays membres de la communauté des états de l’Afrique de l’Est pour son développement et le bien-être de sa population, le ministre Muyaya répond en ces mots :
« la question pour le Congo n’est pas de copier, mais plutôt d’être à l’interaction avec les pays de la sous-région et dans cette interaction, il y a des choses que nous aurons à partager » a-t-il précisé.

Par ailleurs, le ministre Muyaya insiste sur le fait que:

« Il y a des expertises que nous pourrions amener et il y a de l’expertise que nous pourrions bénéficier. L’essentiel est de comprendre que nous appartenions à une même communauté et qu’il est important pour nous de regarder quelles sont les opportunités de part et d’autre évidemment. La question principale qui obtruie un peu la vue que nous devons avoir dans la communauté de l’Afrique de l’Est est la question de la guerre et même dans ce cadre là, il y a des mécanismes mis en place auxquels nous travaillons, qui vont nous permettre à parvenir à la paix à l’Est de la RDC et après la paix, nous pourrions vraiment parler de l’économie et savoir comment nous pourrions faire évoluer dans la sous-région », a déclaré le ministre.

Satisfait d’avoir participé à cette démarche initiée par le groupe de médias Kenyans sur le sol rd-congolais, le porte-parole du gouvernement Sama Lukonde a rassuré qu’il continue de travailler sur le changement de narratif qu’il a mis en place depuis son arrivée dans ce ministère.

« Depuis de longues années, la RDC est définie par la violence. Nous pensons que nous ne pourrions pas être réduit à un pays de violences, encore que la violence est circonscripte. C’est pour cela c’est important d’avoir ces genres d’événements qui nous permettent de parler au monde et de dire ce que nous faisons des bons et de dire des choses qui peuvent attirer des nouvels investissements. C’est dans cet ordre là que nous allions continuer de travailler pour mériter la confiance du Président de la République et du Premier Ministre », a laissé entendre le ministre de l’écoute.

Pour rappel, The East African Business est une conférence d’affaires de pays membres de la région Est d’Afrique comme son nom l’indique.
Le but de cette session de Kinshasa est de permettre des échanges commerciaux et économiques entre la RDC et les autres pays de la région.

MTN

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *