février 21, 2024

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, poursuit sans désemparer la réalisation de ses engagements pris dans le cadre de l’Addendum au Protocole d’Accord de Bibwa signé à Mbuela Lodge, Cité de Kisantu, Territoire de Madimba, Province du Kongo-Central.

C’est ce qui ressort d’un communiqué officiel signé par le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi, rendu public ce mercredi 05 mai 2023 qui indique qu’outre les mises à jour, la paie du mois d’avril comprendra les actions suivantes:

Le réajustement de la prime de gratuité à hauteur des 50.000FC par enseignant du primaire pour un effectif total de 375.333 enseignants; la prise en charge des 682 enseignants N.U. du niveau maternel; la prise en charge des 5.535 enseignants du niveau primaire ; la prise en charge des 10.002 enseignants du niveau secondaire ; la prise en charge des 2.200 Inspecteurs de l’Editition 2018; l’octroi et le paiement des frais d’itinérance aux Pools d’inspection ; le paiement de la transposition des grades au profit des 567.081 des enseignants de carrière; le paiement progressif des allocations de fin de carrière aux enseignants éligibles à la retraite pour un effectif mensuel des 452; le paiement des frais de fonctionnement au profit des 3.542 écoles primaires ayant connu la modification des structures ; le paiement des frais de fonctionnement alloués aux 656 bureaux gestionnaires; le réajustement de la prime de brousse pour 560.159 enseignants des territoires.

Toutes ces actions sont ainsi un motif de pousser toute la communauté éducationnelle à se mobiliser derrière le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans sa Vision de la consolidation et la pérennisation de la gratuité de l’enseignement primaire, programme phare de son quinquennat.

Tony Mwaba vient ainsi de démontrer que sa reconduction n’a pas été un fruit du hasard ; mais plutôt, les résultats d’un travail qui a produit les attentes du Chef de l’Etat et des enseignants, surtout en cette période où l’Etat congolais est confronté à une guerre injuste lui imposée par le Rwanda à travers le groupe terroriste le M23.

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *