juillet 16, 2024

La Cathédrale du centenaire de protestant a été prise d’assaut ce mardi 11 avril 2023 par des cadres et militants de l’Alliance des democrates chrétiens du Congo (ALDEC), de vert vêtus, qui s’y sont donnés rendez-vous en vue de rendre grâce à Dieu, particulièrement pour deux bienfaits.

L’un, concerne le 53e anniversaire de naissance de leur leader, Adèle Kayinda Mahina, et l’autre la reconduction de celle-ci au gouvernement en qualité de ministre d’État au Portefeuille.

Envers Dieu, l’autorité morale d’ALDEC, en présence de certains membres du gouvernement et des députés nationaux ainsi que d’autres officiels, a témoigné sa gratitude, déclarant :

« Moi, princesse Adèle Kayinda, diaconesse, maman kipendano, intercesseuse, ministre d’État en charge du Portefeuille, remercie gracieusement, infiniment, sincèrement, complètement, intégralement, entièrement et profondément de tout mon cœur, de toute mon âme et de toute ma force, le Dieu vivant, le Tout-Puissant, le Saint d’Israël, par son fils unique Jésus Christ, mon rocher ».

Dans son mot de circonstance, la min’Etat du Portefeuille est revenue sur les tumultes ayant émaillé la période précédant la publication du gouvernement Sama Lukonde II.

« Victime de mon intégrité, fondée sur ma foi en Jésus Christ, le monde des ténèbres s’est acharné jour et nuit sur ma personne, utilisant les réseaux sociaux pour m’injurier, me calomnier, proférer des mensonges dans le but de me décourager et de me faire abandonner l’action entreprise, celle de restructurer les entreprises du Portefeuille de l’État », s’est-elle souvenue.

Face à ces attaques, la Princesse n’a eu pour seule réponse que le « silence » et la « foi en Dieu », s’inspirant des expériences de certains personnages bibliques, notamment Daniel dans la fosse aux lions, Joseph en Égypte et Mardoché à Babylone.

« Dans pareilles situations difficiles, ils avaient fixé leur regard vers l’Eternel Dieu des armées. Haut la main, eux tous remportèrent la victoire », a évoqué Adèle Kayinda, gonflée à bloc, réalisant les merveilles de Dieu en faveur de sa personne.

« Cette reconduction dans le gouvernement et au même poste marque la victoire de la lumière sur les forces des ténèbres qui, sans raison valable, se sont liguées contre moi pour ternir mon image », a dit la min’État au Portefeuille, avant de remercier « des frères et sœurs dans la Foi, des intercesseurs, des prêtres, des pasteurs dont le révérend Dr. André Gédéon Bokundoa » pour leur soutien durant les circonstances tumultueuses.

A l’instar de Jésus mourant sur la croix pour sauver l’humanité, Adèle Kayinda a accordé un « pardon sincère » aux auteurs de la campagne de sape menée contre sa personne à travers divers canaux de communication.

Aussi, Kayinda s’est montrée profondément reconnaissante envers le Président Félix Tshisekedi pour « cette confiance renouvelée envers ma modeste personne ». Elle est profondément convaincue qu’avec Félix Tshisekedi, qu’elle décrit comme Josué, ce pays sera « réellement indépendant et le peuple congolais goûtera les meilleurs produits de ses terres ». Car, le Président Tshisekedi « craint Dieu et a dédié le pays entre Ses saintes mains ».

C’est ainsi qu’à titre de sa contribution personnelle à la réussite de la mission du Chef de l’Etat, Adèle Kayinda a réitéré son « engagement à travailler dans l’honnêteté, la fermeté afin de matérialiser davantage sa vision dans le portefeuille de l’État ».

La Rédaction

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *