mai 30, 2024

Ce mardi 02 mai 2023, dans la salle de réunion CREK, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi a procédé officiellement à l’ouverture de l’Atelier portant sur l’appropriation de la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation couvrant la période 2016-2025.

Y ont pris part, Madame Aminata Namasia Bazego, Vice-ministre de l’EPST, les membres du cabinet du Ministre de l’EPST, madame Christine Nepa Nepa, Secrétaire Général à l’EPST, tous les Directeurs Chefs de service, les Inspecteurs Généraux Adjoints, quelques experts du ministère, les syndicalistes de l’EPST, ainsi que la société civile et le SPACE.

Au menu, les exposés sur les réformes en cours sur la Strategie Sectorielle de l’Education et de la Formation couvrant la période 2016-2015 , ainsi que les échanges portant sur ces dernières.

Prenant la parole, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, a appelé ses collaborateurs à s’approprier cette stratégie et surtout de se livrer à un recyclage pour avoir une même compréhension.

“J’ai constaté que la stratégie sectorielle est totalement méconnue de tous dans le sous-secteur. Alors il n’est pas trop tard pour se rattraper.”

La tenue de cet atelier se justifie donc, par le souci du ministre de l’EPST de faire approprier et d’en faire monnaie courante; car, ayant constaté que cette stratégie est méconnue de la plupart des agents et cadres du sous-secteur de l’EPST, et ce, au niveau national qu’en province, ce qui influe sur notre système éducatif, a-t-il déclaré.

À son tour, Madame le Secrétaire Général à l’EPST, a tout d’abord remercié tous les participants pour leur présence, ses remerciements sont allés particulièrement à l’endroit du SPACE, pour son accompagnement. Elle a également rappelé que cet atelier a lieu par une proposition du ministre de l’EPST en rapport avec la maîtrise et la connaissance de cette stratégie par ceux du sous-secteur de l’éducation.
Elle a rappelé que la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation regroupe et concerne le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et le Ministère des Affaires Sociales, Action Humanitaire.

A ce propos, Christine Nepa Nepa a précisé que cette dernière s’articule sur trois grands axes, à savoir, ¹la promotion d’un système éducatif plus équitable au service de la croissance et de l’emploi ;² La création des conditions d’un système éducatif de qualité;³ l’instauration et l’amélioration d’une gouvernance transparente et efficace de la gestion du sous-secteur.

S’adressant à la plénière, le professeur Valère, a quant à lui remercié le professeur Tony Mwaba kazadi pour son observation faite à ce sujet, car c’est pour la première fois qu’un ministre à l’EPST convoque une rencontre à ce propos. “Je remercie le ministre, car c’est la première fois qu’un ministre fasse la demande de nous mettre ensemble autour de cette stratégie. A-t-il constaté.

Il sied de préciser que la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation 2016-2025 a été adoptée par le Gouvernement congolais en 2015, et a été endossée par les partenaires de l’éducation en janvier 2016.

Pour comprendre son importance, il nous faut d’abord de rappeler qu’une première version de la stratégie a été préparée en février 2014 pour la période 2014-2023. Elle a ensuite été actualisée pour être adapté à l’horizon 2025 et aux dispositions de la Loi-cadre de l’enseignement promulguée en 2014, pour harmonisation des stratégies sous-sectorielles et pris en compte des dernières données statistiques disponibles.
Les ministères en charge de l’éducation en République Démocratique du Congo, ont avec le soutien des partenaires au développement, préparé cette stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation couvrant la période 2016 – 2025, a dit le professeur Valère Munsya, avant de préciser que c’est ainsi que ceci s’inscrit dans la vision du Président de la République, Chef du Gouvernement et constitue le cheval de bataille du ministre de l’EPST pour le secteur de l’éducation; Cette vision n’est rien d’autre que la construction d’un système éducatif inclusif et de qualité contribuant efficacement au développement national, à la promotion de la paix et d’une citoyenneté démocratique active.

La SSEF a été conçue pour répondre donc, aux difficultés et aux défis relevés par l’analyse de l’état du système éducatif.

De ce fait, cette stratégie vise à ancrer les valeurs de civisme, de moralité, de paix, de travail, de solidarité et de transparence, par l’éducation à la gestion, à la paix et à la citoyenneté, et aussi dans les pratiques de gouvernance, par l’amélioration de la transparence des budgets, des procédures d’allocation et des processus de décision, par l’encouragement des initiatives de lutte contre la corruption et la promotion de la déontologie professionnelle des agents de l’ administration publique.

Dans son mot de clôture, le professeur Tony Mwaba Kazadi a remercié les participants et les intervenants. Avant de déclarer close la séance, il a précisé qu’il se tiendra des prochaines séances d’appropriation de cette stratégie à l’avenir.

Cellule de Communication de l’EPST

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *