février 21, 2024

La coalition des démocrates se met en ordre de bataille en vue des prochaines échéances électorales. Au cours de la présentation de la CODE version » New look » le dimanche 28 mai à Kinshasa, les différents intervenants ont affichés clairement leurs ambitions.

A en croire Jean Lucien Bussa, Coordonnateur de la CODE, ce regroupement politique soutient la Candidature de Felix Tshisekedi pour un second mandat, mais il est aussi déterminé à rafler un nombre important des sièges à la députation tant nationale que provinciale.

» Nous avons un candidat président de la République, c’est Felix Antoine Tshisekedi dans le cadre de l’union sacrée de la nation. la CODE se structure de sorte à porter également sa candidature. Nous sommes également réunis comme une équipe forte pour que lors de la compétition électorale, nous puissions avoir un plus grand nombre des députés nationaux pour que notre groupe puisse influer considérablement sur le choix politique, si non sur les choix des politiques pour l’intérêt du peuple congolais « , affirme Jean lucien Bussa.

Il n’ y a aucun risque de chevauchement entre la CODE et l ‘ Union sacrée rassure le ministre de commerce extérieur. Il estime que les deux structures sont différentes dans leur composition mais poursuivent un même objectif.

» l’ Union sacrée est une mega plate-forme constituée de la majorité parlementaire mais au sein d’elle, il y a des partis et regroupements politiques. Notre regroupement fait partie de l’union sacrée et ensemble, nous avons des objectifs communs. Cependant, le regroupements est l’outil avec lequel nous irons aux élections et pour lesquelles nous allons solliciter le suffrage du peuple congolais. Il y a une grosse différence mais il y a aussi une grosse ressemblance. Différence en terme de structure, ressemblance en terme d’objectif « , Explique le coordonnateur de la CODE.

Se projetant déjà vers le futur, la CODE et Jean Lucien Bussa affirment en outre qu’après les élections de 2023, lorsque les institutions seront installées, « ce regroupement politique va impulser des réformes aussi bien dans l’union Sacrée que dans ces institutions pour que ce qui n’a pas marché entre 2006 et 2023 du point de vue des institutions nationales, provinciales et locales puisse être ajusté positivement de sorte à avoir des institutions efficaces »

A noter que la CODE » new look », regroupe une dizaine des partis politiques dont le MNC/ L avec François Lumumba ou encore ADR avec l’ex ministre du tourisme Elvis Muntiri, plusieurs députés nationaux et provinciaux de la législature en cours comme ceux des législatures précédentes mais également plusieurs autres personnalités.

Élysée Odia

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *