mai 29, 2024

Dans sa conférence de presse réunie à Faden-House, le Qg de LAMUKA, le samedi 30 septembre, Fayulu a salué la prise en compte d’un bon nombre de ses revendications en rapport avec les élections, notamment la proclamation des résultats par la CENI, bureau par bureau et l’observation citoyenne des élections.

« Au vu de l’évolution constatée, nous avons demandé depuis plusieurs semaines que la CENI accepte de prendre tardivement les dossiers de nos candidats députés nationaux et députés provinciaux », a-t-il rappelé, tout en laissant entendre ce qui suit : »nous n’avons pas reçu une réponse favorable. Le contexte politique de notre pays est plus qu’interpellant, voilà pourquoi malgré la CENI n’ait pas reçu les noms de nos candidats députés et ayant entendu la demande pressante de la population, la coalition LAMUKA a décidé de déposer ma candidature pour la présidentielle de décembre 2023″.

« Nous allons continuer à nous battre pour exiger davantage la transparence des élections. Comme nous n’avons pas eu la transparence par l’audit du fichier électoral, nous l’aurons dans la surveillance des élections », a martelé Fayulu.

(Ci-dessous en intégralité les raisons qui ont persuadé le leader de LAMUKA a déposé sa candidature à la présidence de la République)

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *