juillet 16, 2024

Le vendredi 14 juin, l’Assemblée provinciale du Kasaï-Central a adopté, lors d’une séance plénière marathon au « Capitole », siège de l’organe délibérant, les recommandations formulées par la commission spéciale chargée d’enquêter sur la Direction Générale des Recettes du Kasaï-Central, DGRKAC.

Parmi les recommandations phares figurent la mise en accusation du Gouverneur, du Vice-Gouverneur et du ministre des finances sortants, et l’interpellation du ministre provincial des ITPR.

Il leur est reproché notamment le détournement présumé de Six cent trente et un millions sept cent trente-deux mille huit cent cinq Francs congolais (631.732.805 Fc) destinés à la paie des agents de la régie financière, la production et la mise en circulation parallèles des imprimés de valeur et les mises en place irrégulières aux postes clés de manipulation des fonds publics.

En outre, les élus ont voté pour la révocation et la mise en accusation du Directeur Général de la DGRKAC.

Ils ont également exigé le paiement en urgence des arriérés de six mois de salaire des agents et l’instauration d’une prime de performance en leur faveur.

D’autres mesures incluent le retrait immédiat des imprimés de valeur en circulation et la réduction du personnel à la DGRKAC sur la base d’un arrêté.

Le rapport de la commission spéciale, après de longs échanges en plénière, a été adopté avec les recommandations reformulées et le Bureau de l’hémicycle provincial est chargé de les mettre en application.

En rappel, la commission ad-hoc d’enquête à la DGRKAC a été mise en place le 15 mai 2024, au lendemain d’une crise persistante entre le Gouverneur a.i, le Ministre des finances et la direction de la régie financière.

C.P

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *