juillet 16, 2024

L’agent en question se nomme Guylain Fudi et travaille à la DGRAD – Direction générale des recettes administratives et domaniales. Dans un pays normal, Guylain Fudi serait déjà viré de la DGRAD, étant donné que la loi interdit les fonctionnaires de l’État de faire de la politique. Fudi exercice encore puisque que c’est la volonté du régime de cautionner les règlements étatiques.

Cela traduit une complicité avérée du pouvoir en place dans les actions sans conséquence de Guylain Fudi à l’égard du président Diongo.

En effet, Fudi est en réalité un chien de chasse d’Augustin Kabuya. Le très contesté secrétaire général de l’UDPS se sert de cet individu dépourvu de certaines valeurs de moralité et d’intégrité en vue de contrer les sorties politiques du farouche opposant à Tshilombo Antoine, le très charismatique Franck Diongo Shamba.

Le lendemain de la retentissante conférence de presse de Diongo à Bruxelles, à l’occasion de laquelle FD a présenté au monde entier le tableau sombre des échecs coulissants de Tshilombo Antoine, couronnés entre autres par des anti-valeurs comme le manque de leadership, de vision, incompétence, vols, détournements au sommet, tribalisme, violation de la constitution, tueries, instrumentalisation de la justice, les guerres généralisées à travers l’ensemble de la République, népotisme, traques des journalistes, opposants, activistes de droit de l’homme, incapacité de terminer les guerres afin d’offrir au peuple la sécurité et la paix ; le clientélisme, les copinages, les arrestations arbitraires, le recours aux mercenaires, les assassinats ciblés des opposants… ; bref une dictature instituée par Tshilombo pour garder le pouvoir au-delà du délai de deux mandats prévus en préconisant la révision de la constitution.

Raison pour laquelle, Diongo Shamba a suggéré la synergie des forces pour bloquer Tshilombo, sauver la pays et la démocratie.

Un tableau qui n’a pas laissé Kabuya indifférent, à telle enseigne que celui-ci est sorti de son coin pour fustiger mais sans convaincre les déclarations objectives, pertinentes et démontables du président du MLP, le Héros Vivant le fils politique d’Étienne Tshisekedi wa Mulumba l’intégrable Franck Diongo Shamba.

Comme si cela ne suffisait pas, Augustin Kabuya sans convaincre fera recours à cet individu de peu de moralité, Guylain Fudi pour s’en prendre un personnage aussi important de la République, Franck Diongo.

Ce qui a poussé le MLP, qui n’a pas laissé passer les attaques inutiles contre son président à pondre la mise en place ci-dessous pour présenter à la nation ce qui est la personne de Guylain Fudi et Augustin Kabuya un acteur moins majeur de la classe politique rd-congolaise.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *