février 21, 2024

Ce sont les personnels de la CENI, qui ont mis puce à l’oreille, de la rédaction de la C-NEWS, comme quoi : »les élections générales n’auront pas lieu cette année, et risquent même de n’avoir plus lieu. Les kits électoraux sont introuvables partout au pays ».

De ce fait, on ne peut même pas croire à une élection même frauduleuse en RdC à quatre mois des échéances.

« Vous pouvez, cher journaliste, vous rendre au service multimodale à l’OGEFREM, là vous allez vous rendre compte qu’aucune entrée au pays d’une quelconque commande des kits électoraux de la part de la commission électorale nationale indépendante n’a été enregistrée », renchérit ces mêmes personnels, tout en laissant entendre ce qui suit : »comment le président de la CENI, peut-il soutenir becs et ongles, que les élections auront lieu au mois de décembre, pendant que, jusqu’à ce jour, à seulement quatre mois de ces échéances, aucun avion n’a été repéré dans les airs congolais entrain d’expédier ne serait-ce qu’un seul kit électoral? Il y a d’autres manœuvres pour justifier le glissement, plutôt que de dire, il y aura pas élections cette année ».

Les promesses de Kadima, disent ces personnels de la CENI : »c’est du bluff. Il ment, car tout compte fait aujourd’hui, les élections sont un rendez-vous manqué. Le régime s’en tient au glissement ».

Donc Kadima distrait la communauté nationale et internationale, alors qu’il sait pertinemment bien et il est conscient que ces élections n’auront jamais lieu, que le tableau du glissement est déjà planté notamment avec le maintien de l’État de siège au Nord-Kivu et Ituri.

À cet effet, signalent les sources que le président sortant Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi, pendant que l’opposition dorme, lui, il réunit des éléments pour glisser et rester au pouvoir.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *