mai 30, 2024

Les dés ne sont toujours pas définitivement jetés pour Kamerhe.

Les câbles de C-NEWS ont intercepté un complot taillé par les stratèges de Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi ; un complot qui relancer comme indépendant le candidat Mboso à la prochaine élection du président du bureau de l’Assemblée nationale.

Les câbles de C-NEWS ont confirmé que Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi est au courant de tout.

Allez-y comprendre ici que tout n’est pas totalement joué au profit de VK.

« Ces stratèges de FATSHI veulent faire de Mboso candidat indépendant », expliquent les mêmes câbles de C-NEWS, tout en indiquant que des réflexions sont activées pour planifier comment lancer et faire accepter ce projet dans l’opinion, pour ne pas être pris pour une bande d’aventuriers après les primaires ayant opté pour Kamerhe.

Ce n’est pas le seul complot intercepté.

Dans cette messe noire des « Tshisekedi », les mêmes stratèges de FATSHI ont présenté une deuxième carte. Celle de maintenir le ticket Kamerhe.

Mais, s’il faut cependant garder le ticket Kamerhe, il faudrait envisager un contre poids avec un Vice-Président UDPS, à la taille de Kabund face à Mabunda.

A ce propos, la seule personne aujourd’hui à l’UDPS, qui passe c’est Paul Tshilumbu pour sa grosse gueule, mais alors celui-ci est du Kasaï-Oriental, pendant que le poste revient au Kasaï-Central.

En ce moment-là, s’il faut opter pour maintenir Mboso, ces stratèges de FATSHI comptent avec les voix de Mboso lui-même, de Bahati, des frustrés et de l’opposition à acheter.

Les calculs se jouent autour de ces chiffres :

  1. Mboso 113 voix ;
  2. Bahati 69 voix ;
  3. Opposition à acheter plus ou moins 20 voix ;
  4. Des frustrés à grignoter dans les 187 voix de Kamerhe, ils misent une quarantaine ;
  5. Au total : 113+69+20+40 = 242.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *