avril 23, 2024

C’est faux et archi-faux! L’ex PM, Augustin Matata n’est pas en négociation soit en pourparlers avec le Président de la République, comme ça c’est chuchote dans certains salons feutrés de la capitale, que Matata mène en catimini des pourparlers avec le Président de la République suite à ses déboires judiciaires et en contrepartie, le Président du LDG, aurait demandé sur un plateau d’Or la tête de l’inspecteur Général de l’IGF, Jules Alingete.

C’est du Kadiosha, dit un proche de Matata, un vrai Matatiste!

Les bruits de ce rapprochement se fixent également sur le fond électoral. A l’idée où, l’Est constitue une réserve des voix costaud et Félix Tshidekedi voudrait avoir Matata avec lui dont le leadership est incontournable dans le Maniema.

A cette question, le Matatiste dément l’information de ce rapprochement Matata-FATSHI.

En affirmant que si tel était le cas, Matata n’allait pas connaître des ennuis lors de son récent séjour au Maniema.

Séjour qui a été émaillé d’embûches à l’initiative du Gouv’ du Maniema qui avait interdit la population d’accueil l’ex PM, lors de son arrivée au Maniema. Un autre mensonge loge sur le meeting, poursuit le Matatiste. Que c’est Matata qui aurait demandé à la dame qui avait lu le discours de glisser le nom de FATSHI à l’idée de jauger la public. C’était de façon stéréotypé, rétorque le Matatiste. Matata n’avait jamais lu le discours de la dame à l’avant veille de son meeting. C’est une initiative qui n’est pas venue de Matata, ajoute le Matatiste.

De se demander : Comment Matata, qui sait que ses déboires judiciaires est une invention du régime pour l’écarter de la Présidentielle en 2023, c’est qui est d’ailleurs connu de la population du Maniema de l’ensemble des Rd-Congolais même à l’international peut après vouloir un rapprochement avec un pouvoir aux abois? Comment Matata, à qui l’on a refusé le déplacement à Lushi’ pour faire le deuil de sa petite soeur, peut facilement faire facilement allégeance à un pouvoir des personnes sans coeur?
Comment encore Matata à qui le pouvoir à plusieurs fois refuser des sorties à l’étranger pourrait prêter le flanc à un régime qui étouffe la liberté d’expression, le muselement de la presse, de l’opposition puis dealer avec un pouvoir qui tue les valeurs démocratiques et le pacte républicain, né au lendemain de l’accord de Sun-City?

Comprenez que, C’est des Kadiosha montés dans le laboratoire de l’UDPS pour étouffer l’ascension politique de Matata et de son parti le « LGD », fait remarquer le Matatiste.

De s’étonner aussi, que Matata aurait demandé la tête d’Alingete en contrepartie de son prétendu rapprochement avec FATSHI: « C’est encore un mensonge grossier »

Car, Matata n’a jamais volé un seul rond de la République, comme il a dit lors de son speech au Maniema.

Alingete peut beau enquêter,il ne trouvera aucune trace de vol made in Matata, il est clean, vocifére d’un ton ferme le Matatiste au standard de C-NEWS.

En concluant: C’est qui intéresse le LGD et son leader, sont les élections crédibles,transparentes, inclusives assorties d’un consensus sur les réformes, le bien être des Rd-Congolais, qui va des élections crédibles en vue de sortir les Rd-Congolais de la misère qui part d’un leadership fort au sommet de l’Etat et Matata regorge cette caractéristique.

YABU

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *