mai 30, 2024

Des sujets ayant trait au développement de la province du Kongo-Central ont été abordés pendant ce tête-à-tête qui a réuni le représentant légal de l’église Kimbangiste et la première ministre Judith Suamwina, à la suite des festivités du 06 avril dernier au centre d’accueil de Kasa-Vubu.

Dans ces entrefaites, les câbles de C-NEWS ont eu vent d’une discussion entre les deux personnalités et certains notables de la province, appuyant la thèse selon laquelle, il serait trop gourmand, pour la province du Kongo-Central de trôner également à la tête de la ville de Kinshasa, pendant que les Ne-Kongo, UDPS et fils maison ont suffisamment été servis à travers le poste de premier ministre.

« Nous apprenons aussi que le professeur Mukoko Samba serait mieux positionné pour briguer le poste de directeur de cabinet du président de la République », ont laissé entendre les notables Ne-Kongo, évoquant un mémo venant de certains partenaires de l’Union sacrée qui jugent assez subjectif que le Kongo-Central puisse à elle seule exercer à la primature, à la présidence et au gouvernorat de Kinshasa au détriment des autres communautés.

Dans ce même mémo ont appris les câbles de C-NEWS que ses auteurs ont approché Simon Kimbangu Kiangani aux fins que le père spirituel se sert de sa position et sagesse pour inviter les candidats Ne-Kongo à bien vouloir retirer leurs candidatures au gouvernorat de Kinshasa dans le but d’exprimer la reconnaissance de cette grande communauté à la nation et au président de la République.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *