mai 29, 2024

Les câbles de C-NEWS continuaient à gratter les éléments en rapport avec le retrait de Kabuya cet acteur moyen de la classe politique rd-congolaise, de la course au poste de premier adjoint du président du bureau de l’Assemblée nationale, jusqu’à percer l’essentiel des détails de la réunion des députés UDPS autour du très contesté et désavoué secrétaire général du par Tshisekediste.

Ci-dessous les détails en question :

 1.⁠ ⁠Entre autre raison, qui expliquerait ce retrait, est lié par le fait qu’à l’UDPS le poste du bureau de l’Assemblée nationale pour ces mandatures 2018-2023, 2023-2028 appartient au Kasaï Kasaï-Central ;

 2.⁠ ⁠2018-2023 Kabund et Mbata l’ont occupé dans cette logique. Ce qui est tout à fait clair ;

 3.⁠ ⁠2023-2028, le nom du vieux Gilbert Kankonde serait sur la table des preneurs y compris de nouveau celui du prof Mbata aussi et d’autres encore.

Par ailleurs, les discussions sur ce sujet, à la dernière minute, il a été convenu de laisser libre choix à tout celui qui a des ambitions pour ce poste en dépit de sa province pour faire jouer la démocratie.

Concernant son retrait, Kabuya a dit à ses députés, qu »il serait motivé par le souci de maintenir la cohésion au sein de l’Union sacrée.

Kabuya voyait très mal que Kamerhe, Mboso et même Bahati, tous les candidats à la présidence de l’Assemblée nationale le prenne pour adjoint. C’est pourquoi, il a choisi de jouer à une église au mieux du village, surtout en sa qualité de protecteur soi-disant du pouvoir.

Le débat va se poursuivre, selon les câbles de C-NEWS dans les prochaines occasions, jusqu’à ce qu’un compromis soit dégagé autour non seulement du dossier du bureau de l’Assemblée nationale, mais également sur plusieurs autres questions.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *