mai 29, 2024

Kamerhe d’aujourd’hui n’est pas celui que les journalistes de C-NEWS avaient porté les aspirations quand celui-ci avait en bon patriote et nationaliste pris ses distances avec Kabila et le PPRD.

Kamerhe d’aujourd’hui passe pour un leader politique qui a perdu tous nos repères de bon citoyen.

Kamerhe du hier, ne pouvait demeurer dans un environnement aussi pourri et rempli des anti-valeurs de ce genre, des incompétents, des gens sans conviction, sans idéologie, sans idéal, sans vision…, des gens vraiment inutiles quoi ; des gens qui n’ont que projet se faire de l’argent par tous les moyens au détriment du peuple.

Kamerhe du hier, ne pouvait demeurer dans un environnement des gens qui ont désacralisé les fonctions prestigieuses de la République. À cause de ces gens la fonction président de la République, du ministre, du député, de sénateur, de Dg et autres ont perdu leurs noblesse et prestige.

Tout le monde devient président, tout le monde devient ministre, tout le monde devient parlementaire, tout le monde devient Dg.

Kamerhe du hier, avait le sens de la méritocratie, le sens de savoir-faire et de bien-faire.

Étonnant que Kamerhe d’aujourd’hui s’accroche à demeurer dans un environnement politique, caractérisé par des mensonges et insultes.

Si c’est pour des postes ou autres avantages, entre nous, qu’est-ce-qui a de prestigieux dans ce régime réputé refuge des voleurs, vagabonds politiques, detourneurs, des violeurs de la constitution et textes légaux de la République, des flatteurs. La fonction du président de la République ou ministériel et autres fonctions telles que député ou sénateur… ont perdu leur noblesse et prestige d’antan aujourd’hui.

Kamerhe du hier, était le meilleur. Il y a de quoi pour Kamerhe d’aujourd’hui de redorer son image écornée en claquant avec force la porte de cette pourriture de l’Union sacrée moziki 100 kilos, vraiment un contenant des hommes au rabais, sans ethnique ni état d’âme. Un Moziki 100 kilos, conglomérat d’aventuriers sans éthique sur la gestion de la chose publique.

Des gens, qui dans un état normal se retrouveront très loin de la gestion de la République. Cela étant, monsieur Vital Kamerhe Lwakaningi Ngingi devrait décider de s’extirper du milieu de ces gens au risque d’être contaminé. VK d’aujourd’hui n’a pas à avoir peur, connaissance surtout ses capacités de rebondir et de faire les remontadas.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *