juillet 16, 2024

L’ européenne a apporté lundi son soutien au Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix qui a été « empêché » de se rendre la semaine dernière à Kisangani pour des conférences scientifiques, et a condamné les « intimidations et menaces » proférées à l’encontre du célèbre gynécologue et militant des droits de l’homme.

L’UE rappelle aussi « la responsabilité des autorités de République démocratique du Congo (RDC) de protéger ses citoyens, et continuera également à relayer son message selon lequel la lutte contre l’impunité est la seule arme qui peut mettre fin à la spirale de la violence », a indiqué sur Twitter Nabila Massrali, porte-parole du chef de la diplomatie européenne, le Haut représentant Josep Borrell.

La semaine dernière, invoquant des craintes de débordements, l’université de Kisangani (nord-est de la RDC) avait renoncé à accueillir les conférences que le Dr Mukwege devait donner les jeudi 18 et vendredi 19 août, une « censure » dénoncée par les partisans du potentiel candidat à l’élection présidentielle de fin 2023.

La libre.be

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *