octobre 3, 2023

Le secrétaire permanent de la DYSOC, Oscar Lugendo Lula, l’a annoncé pendant la conférence de presse, que ce dernier a réunie le jeudi 15 septembre, à Kinshasa.

Pour la DYSOC, précise Lugendo, critiquer ou émettre une opinion défavorable au président de la République, en tant qu’institution relève de la liberté d’expression, consacrée par la constitution.

Pour mémoire, dit-il : »ce dossier déjà classé Sans suite depuis 2019 pour des faits non établis, est exhumé ce jour, pour des fins politiciennes ».

l’Assemblée nationale en veut à Lisanga, pour avoir dénoncer les 21.000 dollars que touchent les députés par mois, comme l’a dénoncé le président Fayulu.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *