avril 24, 2024

Prenant part au 43éme Conseil des Ministres du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe, COMESA, qui se déroule à Lusaka en Zambie, le Ministre du Commerce Extérieur congolais, Jean Lucien Bussa n’a pas ménagé le Rwanda, lui pointant, encore une fois, du doigt comme auteur de l’agression dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

“ En effet, la guerre d’agression à l’Est de la République Démocratique du Congo est un défi posé à tous les pays membres du COMESA d’autant plus qu’elle sape tous les efforts que les pays membres entreprennent pour respecter leurs engagements respectifs en particulier dans la mise en œuvre de la Zone de Libre Échange (ZLE) du COMESA ce, en vue d’une intégration économique profitable à nos États et à nos peuples respectifs”, a déclaré Jean Lucien Bussa.

Pour le patron du Commerce Extérieur congolais, le commerce, étant un levier de la croissance économique, ne pourrait être vecteur d’une économie croissante et de valeur, aussi longtemps qu’un État fonde sa stratégie de progrès économique et de développement sur l’organisation de l’instabilité permanente de son voisin la RDC.

“ Il n’est pas responsable et correcte que le Rwanda s’évertue à violer tous les engagements régionaux et sous régionaux en lien avec la fluidité et la facilité du commerce et prétendre qu’il est engagé dans le processus d’intégration porté par le COMESA”, insiste-t-il.

Ce membre de l’exécutif national congolais n’est pas allé par quatre chemins pour porter le Rwanda à la tête des entités qui déstabilisent cette partie d’Afrique.

“ Il n’est pas soutenable que le Rwanda s’érige en vecteur de l’insécurité dans la région en exportant et ce, de manière récurrente, la guerre en RDC avec son lot des problèmes dont l’insécurité, la violence et la crise humanitaire en lieu et place de favoriser l’accélération des échanges économiques et commerciaux mutuellement avantageux ”, soutient Bussa.

Tout en dénonçant la guerre d’agression, du reste planifiée par le Rwanda, ce représentant de la RDC n’a pas manqué d’interpeller ses collègues sur le risque qui attend cette partie de l’Afrique, si jamais, le Rwanda continuait avec son entreprise du mal.

“ …la guerre d’agression menée par le Rwanda met en péril les progrès réalisés. Croire à l’intégration économique et ne pas condamner le Rwanda n’aurait aucun sens tant que par cette guerre, ce pays défie la volonté de construction commune de nos États telle que impulsée par le COMESA”.

In fine, le Ministre du Commerce Extérieur invite le pays membres du COMESA de condamner l’agression rwandaise tel que prouvé par tous les rapports sur la situation dans l’Est du pays et aussi, de demander au Rwanda de retirer sans conditions ses troupes de la République Démocratique du Congo.

Signalons que le COMESA est une organisation internationale à vocation régionale de l’Est africain dont l’objectif est de créér une union douanière entre les 21 pays membres.

RÉDAC

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *