février 21, 2024

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi séjourne depuis ce dimanche 11 décembre 2022, à Mbuji-Mayi, province du Kasaï-Oriental. Objectif, itinérance pour répondre à sa volonté de réveil de la trilogie inspectorale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique avec toutes les 10 Provinces éducationnelles qui composaient les anciens Kasaï-Oriental et Kasaï-Central.

A son arrivée, la délégation du Ministre rencontre un problème non résolu sur terrain. Il s’agit d’arriérés des salaires et de prime de gratuité d’un mois.

Très vite, en préparant la réunion avec tous les responsables de l’EPST venus de toutes les 10 Provinces éducationnelles, le professeur Tony Mwaba Kazadi a dépêché ce lundi 11 décembre 2022, Mme le Secrétaire Général à l’EPST, Monsieur l’Inspecteur Général de l’EPST et Monsieur le Directeur National du Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants (SECOPE), accompagnés de membres de son Cabinet pour prendre langue directement avec les enseignants, les chefs d’établissements, le Banc syndical de la Sous-Division, le comité de l’ANAPECO, les autorités administratives et éducationnelles de l’EPST/Tshilenge.

Après échange avec la base de l’éducation de Tshilenge, il s’est avéré qu’il s’agit d’une affaire de déficit de communication. Parce que, a-t-on constaté sur place, le retrait de la SOFIBANK au profit d’EquityBCDC des opérations de paie des enseignants. Un problème qui ne concerne pas seulement la Province Éducationnelle du Kasaï-Oriental. C’est une affaire de beaucoup de provinces dont le Kwango et le Kwilu. Le Ministère de l’EPST qui ne paie pas les enseignants du reste, a déjà entrepris les démarches auprès des Ministères de budget et des finances, pour décanter cette situation, a signalé Papy Mangobe, Directeur national du SECOPE.

Et à ce jour, a informé le Directeur National du SECOPE, l’argent se trouve déjà au niveau de la Banque Centrale et sera bientôt versé dans les comptes des banques commerciales pour la paie des enseignants.
C’est EquityBCDC qui va opérer la paie des enseignants de cette province.

En revanche, il a été demandé aux enseignants de reprendre le chemin de l’école dès demain mardi 13 décembre pour ne pas préjudicier l’éducation des enfants de ce coin étant donné que partout les cours se donnent. Une position qui a été soutenue par Cécile Tshiyombo, Secrétaire Général du Syndicat des enseignants du Congo, SYECO qui a déclaré irrégulière cette grève déclanchée au plus bas de l’échelle. Elle a exhorté les enseignants à ne pas donner du boulot aux syndicalistes si certains allaient en marge de la loi et venaient à être désactivé.

En ce qui concerne la prime de gratuité, une confusion a été entretenue dans la salle entre le Chef d’antenne du SECOPE/Tshilenge et les chefs d’établissements. Pour ce faire, une Commission composée des enseignants, des syndicalistes, du comité des parents et de chefs d’établissements pour tirer au clair cette situation.

Immédiatement après, la délégation du Ministre s’est rendue à Katanga, territoire situé à plus ou moins 70 Km de Mbuji-Mayi.
Et là, la délégation du Ministre a été invitée à inspecter les travaux de réhabilitation du bâtiment de l’Ecole Primaire Tshialama de Katanda.

Prenant la parole, le Chef de la Sous-Division de l’EPST/Katanda, Monsieur Ambroise Kalombo Mpinga a salué la présence de la délégation du Ministre en rappelant que lors de sa première visite, le 07 octobre 2022, pour se rendre compte de l’effectivité de la rentrée scolaire 2022-2023, le professeur Tony Mwaba Kazadi avait promis la réhabilitation du bâtiment abritant cette école construite en 1965 par l’ancien Gouverneur Joseph Ngalula Mpandajila.

A ce jour, c’est une promesse accomplie, dans la mesure où ce bâtiment est en réhabilitation, les bancs fabriqués et bientôt seront livrés à l’école.

En outre, Ambroise Kalombo Mpinga a félicité le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, pour la mise en oeuvre de la gratuité de l’enseignement primaire, qui a été consolidée et pérennisée par le Ministre Tony Mwaba qui a permis aux millions d’enfants de retrouver le chemin de l’école.

Avec cette volonté, le nombre des élèves inscrits au sein de cette école est passé jusqu’à 957 élèves pour 13 salles de classe.

Sur place, la délégation du Ministre Tony Mwaba Kazadi a constaté le début des travaux de la construction des 8 écoles dans ce territoire, fruit du Programme de développement à la base des 145 territoires.

Cellule de Communication de l’EPST

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *