février 21, 2024

Plusieurs sources auprès du gouvernement zimbabwéen et de la SADC confirment que la demande du pouvoir usurpé et finissant de Kinshasa introduite par son ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula Apala aux autorités zimbabwéennes, d’extrader ou de livrer le général des armées John Numbi aux dirigeants de Kinshasa, a été rejetée.

Le gouvernement zimbabwéen explique craindre que le général John Numbi ne puisse pas bénéficier d’un procès juste en cas de son retour en République Démocratique du Congo.

Et les autorités zimbabwéennes de rappeler au gouvernement de Kinshasa, le cas récent du procès de François Beya Kasonga qui a dénoncé l’ingérence de l’exécutif, la pression sur les juges et le montage des accusations portées contre lui.

Ce qui a poussé à François Beya Kasonga de solliciter l’asile politique en France bien qu’il s’est engagé à rentrer en République Démocratique du Congo avant de quitter la prison de Makala pour les soins médicaux à Paris.

Voilà donc un joli cadeau de nouvel an 2023 du gouvernement zimbabwéen au pouvoir usurpé et spécialisé dans le complot contre toute contradiction à leur système politique.

M. Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi et ses sbires retiennent qu’ils seront tôt ou tard rattrapés par leur comportement de clochardisation et marginalisation contre ceux qui ne partagent pas leur degré zéro de responsabilité.

GM

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *