avril 23, 2024

Le Président d’Ensemble pour la République, Moïse Katumbi n’a pas tardé de réagir après l’annonce de l’arrivée de militaires sud-soudanais sur le sol congolais dans le cadre de la force régionale de l’EAC. L’ex partenaire de Félix Tshisekedi s’y oppose farouchement. « Hier les Kenyans. Aujourd’hui les Sud-Soudanais qui eux-mêmes font appel aux Ougandais pour leur sécurité !

Et de s’interroger :  » À quoi joue-t-on ? Arrêtons de réduire nos FARDC à une force assistée ! »

D’après l’ancien gouverneur de l’ex Grand Katanga, le seul appui dont notre armée a besoin ce sont des moyens et un allié stratégique irréprochable.

Il sied de signaler qu’au total sept cent cinquante (750) soldats sud-soudanais seront de la partie après avoir bénéficié d’une formation d’entraînement pendant six mois. C’est ce qu’a annoncé le porte parole de cette armée, le 28 décembre dernier, lors d’une cérémonie à Juba la capitale sud-soudanaise

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *