juillet 16, 2024

En rapport avec ce que les réseaux sociaux viennent de diffuser sur la ferme Kembi au village Tangai, je tiens à informer sur ceci ;

  1. La ferme Kembi se trouve sur la route n°1, à 100 Km de Kinshasa, sur la rive droite de la rivière Mai-Ndombe.

Elle est limitrophe des concessions des sœurs des pauvres, du couvant des frères, des fermes du professeur Okana, du DG de la DGM entre autres.

  1. La ferme s’occupe depuis 40 ans, de l’agriculture, de l’élevage des bovins, des porcs, de pisciculture sans oublier un centre hospitalier.

Elle Emploie 45 travailleurs permanents, sans compter les journalières toutes tribus et races confondues.

  1. Hélas, voilà quelques semaines sans doute en marge du conflit Yaka-Teke, des inciviques ont commencé à semer le désordre pour finir par tenter de piller la ferme Kembi, après avoir pillé, enlevé et même tué chez les concessions voisines qui m’ont alerté.

Suite aux coups de feu des FARDC, le matin du 01 avril, les personnes se sont enfuis en brousse.

Depuis, je n’ai plus de communication que par sms.

  1. Le 2 avril, les réseaux sociaux ont diffusé un élément montrant la libération de deux militaires en uniforme ainsi que deux fusils, comme pour dire que les armes étaient cachées à la ferme.

Je tiens donc à lever l’équivoque, quant à cet élément tendancieux réalisé depuis le début de ces événements.

Je signale enfin, particulièrement, à l’intention des voisins qui m’ont alerté que les autorités politiques et militaires, de même que la sécurité ont été saisies.

Il me reste qu’à saisir la justice, dès que j’aurais des éléments à cet effet.

Pour la ferme Kembi

Honorable Laurent Batumona

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *