février 21, 2024

Le ministre des Affaires foncières, Guy-Aimé Molendo Sakombi a, après son passage à Lisala le 26 août dernier, confirmé par voie de communiqué ce jeudi 7 septembre 2023, son adhésion à « l’Action Citoyenne les Lions pour le Développement » (ACLD). C’est une organisation non gouvernementale de développement initiée par Crispin Ngbundu Malengo, l’actuel président du Conseil d’administration de l’Agence congolaise de développement (ACE).

A Lisala, d’aucuns estiment que les deux grands esprits de développement se sont rencontrés. En effet, fidèle à sa détermination d’œuvrer pour le développement de la province de la Mongala en général, et particulièrement de la ville de Lisala, le ministre Guy-Aimé Molendo Sakombi a, « intuite personae », confirmé son adhésion officielle à l’association apolitique « Les Lions pour le développement » ce, quelques heures seulement après qu’il a reçu la lettre de félicitations de la coordination de cette ASBL, pour l’acte par lui posé à Lisala, quelques jours plutôt.

Cette décision, apprend le média en ligne de source sûre, fait suite aux fructueux échanges que le ministre Molendo Sakombi, haut cadre de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a eu avec une délégation de la coordination provinciale de cette structure, lors de l’audience qu’il leur a accordée durant son bref séjour ci-haut évoqué à Lisala.

Son communiqué de ce jour, confirme que c’est en âme et conscience et après étude minutieuse, et puis surtout, s’étant rendu compte que «Les Lions pour le développement» poursuivent les mêmes objectifs que sa fondation, «La Fondation Molendo Sakombi» (FMS), et que les deux structures gagneraient à conjuguer leurs efforts pour le développement de la Mongala, la grandeur d’esprit de développement du fils Sakombi Inongo, son humilité et sa fraternité ont fait le reste. D’où, deux grands Lions dorénavant ensemble pour le développement de la Mongala : Crispin Ngbundu Malengo et Guy-Aimé Molendo Sakombi.

Du jamais vu !

Seuls les contemporains de ces deux grands esprits sont témoins de ces faits historiques.

C’est ainsi que l’ACLD, en tant que structure apolitique de développement axée sur deux principes : «le développement par les associations et le développement par l’engagement politique», compte prendre le taureau par les cornes avec l’association de ces deux «malabars», pour booster le développement intégral de la province de la Mongala, leur fief commun.

Article Scooprdc

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *