avril 24, 2024

Les Notables et cadres de l’espace Grand Équateur, Kinshasa et les Anamongo sont mobilisés autour de la candidature de Jean-Pierre Lisanga Bonganga à l’élection présidentielle

Ces jours qui passent, aucun d’entre eux ne ferme l’oeil. Des réunions se succèdent et se multiplient et la mobilisation tous azimuts devient leur leitmotiv.

En vrai, le peuple ngala n’accepte pas de manquer un candidat devant les représenter à la présidentielle qui pointe à l’horizon. Voilà pourquoi, tous et à l’unanimité ont jeté leur dévolu sur la personne du leader de la Dynamique pour une sortie de crise (DYSOC) devenue Alliance des pro Étienne Tshisekedi Wa Mulumba (APETM).

C’est ce qui justifie des réunions marathons organisées par les notables et cadres de Grand Équateur et Kinshasa et les Anamongo pour soutenir ce gros poisson de la scène politique zaïro-congolaise.

Une autre rencontre, cette fois-ci élargie aux chefs coutumiers et aux notables kinois, est convoquée pour ce jeudi 5 octobre pour la candidature attendue du leader du Mont-Amba surnommé « Aloba Abanga te Abanga se Nzambe » (Traduisez : « Il parle sans crainte. Il craint seulement Dieu ») à l’élection présidentielle.

Conscient de cette lourde responsabilité, le Ministre d’État honoraire de Relation avec le Parlement Jean-Pierre Lisanga Bonganga n’entend pas décevoir les siens. Le président national du parti Convention Chrétienne pour la Démocratie (CCD) compte réaliser la promesse faite aux Congolais qui est celle de postuler à la magistrature suprême de la RDC.

Et d’après des analyses, la candidature de Lisanga Bonganga ne serait qu’un plus pour l’Opposition politique à côté d’Adolphe Muzito, Moïse Katumbi, Matata Ponyo et Martin Fayulu.

Ce qui fait craindre les observateurs qu’avec l’arrivée de ce grosse pointure parmi les candidats présidents, l’Union sacrée de la Nation, plateforme du Président sortant Félix Tshisekedi, risque de perdre le Grand Équateur au bénéfice de Lisanga Bonganga et Franck Diongo, un autre leader de ce coin du pays.

Kupa

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *