mai 29, 2024

Séjournant en France depuis la semaine dernière pour une mission officielle, le Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi a pris part, ce lundi 13 novembre 2023, à l’Assemblée générale de l’UNESCO à Paris.

Membre du Gouvernement de la République Démocratique du Congo, le Ministre Tony Mwaba Kazadi n’a pas manqué d’occasion, dans sa prise de parole, de dénoncer du haut de la tribune l’activisme belliqueux et criminel du Rwanda qui opère sous le couvert du M23 dans la partie Est du pays.

« Madame la Présidente de la conférence générale, c’est pour moi un honneur de prendre la parole au nom de la République Démocratique du Congo à cette 42ème session de la Conférence générale de l’UNESCO.
Cette session se tient dans un contexte particulier où sévissent trop de guerres et conflits meurtriers de l’Ukraine au Moyen-Orient sans oublier la très longue agression que subissent des populations de l’Est de mon pays, la République Démocratique du Congo du fait du Rwanda son voisin », a dit le Ministre Tony Mwaba.

Il a par la suite rappelé à l’UNESCO sur quoi elle devrait se connecter.

« L’UNESCO devrait se concentrer encore davantage sur cette noble mission de paix dans le monde qui reste au cœur même du mandat de notre organisation », a-t-il signifié.

Et d’ajouter : « Dans le domaine de l’éducation, le retard enregistré dans la mise en œuvre de l’ODD 4 ainsi que la prise des apprentissages fondamentaux, comptent parmi les défis les plus saillants. Sur ce point, nous saluons la réactivité dont l’UNESCO a fait preuve à travers l’organisation du sommet sur la transformation de l’éducation l’année dernière à New-York.
Les défis persistent, mais nous reconnaissons que grâce à la mise en œuvre de certaines réformes voulues dans mon pays par Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo Président de la République Démocratique du Congo enregistrent aujourd’hui des résultats prometteurs en particulier au niveau de l’accès de l’équité et de la cohérence », a dit le Ministre Tony Mwaba Kazadi.

Parlant de la gratuité de l’enseignement primaire, le Ministre Tony Mwaba Kazadi a indiqué que cette décision a permis à plus de 5 millions d’enfants de retrouver le chemin de l’école.

« A la rentrée scolaire 2019-2020, l’application de la mesure de la gratuité de l’enseignement primaire avait permis à plus de 5 millions d’enfants d’intégrer le système éducatif et de réduire les charges des parents pour l’éducation de leurs enfants.
Gratuité et qualité de l’éducation vont de pair. C’est également dans ce sens qu’a notamment été entreprise la construction de 1200 écoles dans le cadre du programme de développement local de 145 territoires lancé il y a deux ans ainsi que l’accélération du processus de ratification de 4 conventions de l’UNESCO dans le domaine de l’enseignement », a poursuivi le gardien de la gratuité de l’enseignement primaire.

Occasion faisant le larron, le patron de l’EPST a parlé des questions environnementales tout en démontrant le rôle stratégique de la République Démocratique du Congo dans la régulation des questions climatiques au monde.

« Mon pays reste également sensible à la question de changement climatique. Nous avons toujours, et activement répondu présent dans tous les rendez-vous internationaux de biodiversité à l’instar du récent sommet de bassins forestiers tropicaux de Brazzaville.
Nous avons œuvré à l’atténuation des effets du changement climatique par la forêt du bassin du Congo, le deuxième bassin forestier du monde, après l’Amazonie et nous nous proposons d’étendre la superficie de nos airs protégés à 15% du territoire national ; sans oublier la réalisation des projets d’aforestation et de reforestation de près de 11 millions d’hectares de forêt en dehors de la protection et de la conversation de nos tourbillères. Celles-ci s’étendent sur 145 mille Km² et peuvent séquestrer plusieurs giga tonnes de dioxyde de carbone. Félicitons l’UNESCO pour la mise en œuvre rapide des résolutions sur les eaux souterraines ainsi que la recherche des solutions innovantes dans le domaine. Malheureusement, nombre de nos actions sont réduites à néant par l’agression des groupes armés dans l’Est de mon pays la République Démocratique du Congo du fait de nos voisins le Rwanda », a-t-il dit.

Par la même occasion, le Ministre Tony Mwaba Kazadi a interpellé l’assistance sur la croissance des inégalités sociales et le regain de la discrimination.

Cellule de communication EPST

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *