juin 20, 2024

Bile a eu, le jeudi 23 novembre dernier, des échanges citoyens chaleureux avec les jeunes du district de Mont-Amba, à Kinshasa, autour de son programme de gouvernance, bâti sur huit piliers.

L’amphithéâtre « Les jumelles », dans la commune de Lemba, a servi de cadre pour la rencontre entre la dynamique candidate Bile et ces jeunes venus de toutes les communes de Mont-Amba : de Lemba à Kisenso en passant par Limete, Matete ou encore Ngaba.

Devant un auditoire enthousiasmé par la bravoure, la ténacité et la pertinence d’une femme, déterminée à bouger les lignes pour une gestion de la res publica fondée sur les valeurs, Joëlle Bile a dit à ses interlocuteurs combien ils comptent sur eux pour réussir à bâtir une « République d’excellence, de dignité, de dialogue, d’ouverture et d’équité ».

Cette République, a-t-elle insisté, est celle où le règne de la faim devra prendre fin. Avec elle, la pauvreté, l’éducation médiocre et la corruption généralisée.

La jeunesse, qui est le présent et l’avenir de la RDC telle que voulue par Joëlle Bile, se retrouve dans le programme de la candidate n°25 dans plus d’un axe sur les 8 qui le constituent.

Le huitième axe du programme de Bile concerne essentiellement les jeunes, tant il met l’accent sur la « mise en valeur de notre patrimoine culturel, de nos valeureux talents en musique et en sport par un cadre structuel et des infrastructures adéquates ». Ces deux activités, la culture et le sport, attirent des milliers de jeunes congolais à travers le pays et dans la diaspora. Leur développement induit l’émancipation de cette jeunesse pour porter haut l’étendard national aussi bien sur l’échiquier continental que mondial.

Dans le programme de Bile, les jeunes trouvent également leur compte dans le troisième axe qui concerne la mise en place d’un « système éducatif cohérent, performant, adapté, compétitif axé sur l’innovation et la réponse aux problèmes réels de la société ». Ici, Bile s’engage à développer l’enseignement professionnel pour former des jeunes à la pratique des métiers et développer leurs talents.

Les questions liées à la famille constituent une problématique majeure pour le #25 à la présidentielle au point qu’elles sont reprises comme axe principal de son programme. Bile prend ici le pari de « redorer le blason terni de la famille » au moyen de la « transmission des valeurs au sein des familles ».

Sa vision, à cet effet, est d’inculquer des valeurs aux jeunes et plus jeunes de sorte qu’une fois aux affaires, dans les différents secteurs de la vie, ils puissent servir dignement le pays.

Applaudissements nourris. Ainsi, la jeunesse de Mont-Amba a réagi au speech de Joëlle Bile, non sans lui témoigner un soutien sans faille à sa candidature en votant pour le numéro 25 au 20 décembre prochain.

La communion entre entre Bile et ses interlocuteurs a été aussi parfaite que la rencontre s’est soldée sur des chants en l’honneur de cette ancienne journaliste en passe de devenir la première femme à diriger la RDC.

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *