juin 20, 2024

Mais avant ce « Plan », le professeur d’universités et membre influent du Tshisekediste, le professeur Fortunat Kandanda Muele a félicité le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya pour sa nomination aux charges de l’informateur.

Dans un entretien avec la presse, le lendemain de la nomination de Kabuya à ce poste, Kandanda a tenu également à féliciter Félix Tshisekedi pour n’avoir pas tardé pour nommer l’informateur.

« Je félicite par ailleurs le président de la République, non seulement parce que ce dernier n’a pas tardé pour nommer l’informateur, mais aussi et surtout pour avoir pris en compte les partis et plateformes électoraux n’ayant pas atteint le seuil électoral dans les consultations », a salué Fortunat Kandanda Muele, tout en affirmant ce qui suit : »c’est une sagesse qui place le président de la République au-dessus de la mêlée et confirme ses capacités de fédérer toutes les forces en présence dans la gestion du pays ainsi que dans la recherche des pistes solutions pour le développement intégral de notre peuple ».

Voici donc comment s’articule le « Plan » de travail que présente Kandanda à l’informateur

Mettre en place une commission technique et spéciale

Celle-ci doit être composée notamment d’un spécialiste de renseignements ANR ; d’un psychologue et évaluateur ; d’un politologue ; d’un sociologue ; d’un entrepreneur et d’un religieux.

Mission de la commission

  1. L’identification des partis et plateformes ayant atteint le seuil et ceux n’ayant pas atteint ce seuil ;
  2. Analyser les dossiers des partis et plateformes à tous les niveaux ;
  3. Envisager les stratégies pour 2028, l’année marquant la fin de mandat du président de la République, en vue de conserver le pouvoir au profil des Tshisekedistes.

Critères des candidats au gouvernement

  1. Compétence ou méritocratie ;
  2. Fidélité, honnêteté, amour de la patrie, disponibilité, pas d’infiltrés de même que, pas question de la transhumance politique.

Objectifs de la mission

  1. Correction des erreurs du passé et conservation des acquis selon le président de la République, d’où la prise en compte des objectifs spécifiques suivants : le social du peuple congolais ; la réalisation et consolidation des promesses faites par le président de la République à son premier mandat ; la sécurité sur l’ensemble du territoire national sous toutes ses formes ; la consolidation de l’ unité nationale ; donner la signification réelle du slogan du président de la République selon lequel : »le peuple d’abord »…

Le président Kandanda Muele est l’un des cerveaux moteur de la DTP, la plateforme Tshisekediste des élections de 2011.

Il est vice-président du Rassemblement des démocrates Tshisekedistes, RDT chargé des questions politiques.

C’est le président national de l’ANALCO -Alliance nationale des libéraux du Congo.

Fort de ses expériences, il a suggéré aussi à Kabuya de considérer tous ces critères quand il s’agira aussi de la mise en place dans les entreprises de l’État et dans d’autres établissements publics.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *