février 21, 2024

Comment peut-on comprendre quelqu’un se déclarant être de la communauté tutsi établie en RDC, qui a été président d’un mouvement criminel qui a perpétré des crimes et des atrocités sur les populations Kongolaises, n’a jamais été interpellé, parce qu’ayant bénéficié de plusieurs parapluies ministériels à sa portée ?!? D’où pouvait-il tirer un tel pouvoir qui le rend intouchable et qui le met à l’abri de toute poursuite judiciaire ?!? Qui est-il cet homme ?!?

Il s’agit d’Azarias Ruberwa qui jouit d’une impunité et d’une intouchabilité hors pair en RDC, grâce à son statut du représentant légal de l’Organisation Américaine FAMILY dénommée NATIONAL PRAYER BREAKFAST.

C’est quoi aussi cette organisation secrète dénommée National Prayer breakfast? Comment opère-t-elle jusqu’à créer des plénipotentiaires parmi lesquels figurent Ruberwa et ses compères qui opèrent impunément dans l’Est de la RDC?

C’est en 2005 pour la toute première fois que j’ai entendu parler de la première édition du Petit-déjeûner National de Prière en RDC, sous l’impulsion de celui qui était devenu le vice-président de la république sous le régime 1+4, après avoir été président du mouvement criminel RCD-GOMA, par la baguette magique de l’accord de Sun-City en Afrique du Sud, je cite : Ruberwa Manyawa Azarias.

C’est l’arrogance avec laquelle il a répondu aux questions du journaliste et patron de la radio Top Congo FM Christian Lusakueno, qui me donne l’occasion de parler de lui et de cette organisation américaine.

Rappellez-vous que tous les leaders BANYARWANDA qui ont pris les armes dans l’Est de notre pays, pour décimer les populations Kongolaises afin de leur arracher leurs terres et de les occuper de force, se sont tous présentés comme des PASTEURS, en l’occurrence Ruberwa. Avec quelle motivation ?!?

C’est parce qu’ils seraient tous membres de la grande organisation américaine dénommée FAMILY autrement appelée NATIONAL PRAYER BREAKFAST.

Aujourd’hui je vais vous parler largement de cette organisation et surtout de son implication dans les conflits dans l’Est de la RDC.

National Prayer Breakfast (Petit-déjeûner National de prière) : une institution à Washington pour les présidents républicains et démocrates depuis Eisenhower. Ce groupe est présent dans le monde entier, il rencontrait des présidents, des dirigeants étrangers pour répandre sa soi-disant vision de Jésus, de par le monde.

Ce groupe fréquentait des gens horribles, des dictateurs, des tyrans, assassins, meurtriers, voleurs, génocidaires…

Ils usent de leur soi-disant foi en avant pour opérer, alors que ce qui compte vraiment pour eux, ce qui les motive réellement, c’est la conquête, la maîtrise et le contrôle du POUVOIR dans le monde entier.

C’est la preuve d’une incroyable collision entre l’église et l’état américain, dont la pratique violerait leur premier amendement.

C’est la corruption de la démocratie.

Ces gens sont là pour servir les hommes politiques choisis par Dieu (selon eux) pour diriger le monde.

Ils ne ciblent que les riches et les puissants.

Ce sont eux qui élisent les dirigeants dans le monde entier.

Leur frère suprême et chef de ce mouvement, c’était Douglas Coe connu sous l’appellation Doug Coe (le magicien d’Oz). C’était l’homme le plus puissant de Washington. Il était à la tête de la famille (une organisation secrète) depuis 1969 après la mort du fondateur Abraham Vereide.

Doug Coe a toujours comparé leur organisation à la maffia, qui doit être invisible : tout ce qui est visible est transitoire par contre tout ce qui est invisible est permanent et éternel, disait-il. Plus l’organisation est invisible, plus elle aura d’influence, leur but c’est la loyauté absolue comme pour Hitler, Mao, Staline, Mussolini. Ce n’est pas une simple organisation chrétienne comme on veut nous le faire croire mais un mouvement fondamentalement anti-démocratique au cœur du conservatisme américain de plus de 70 ans.

Cette organisation est un gigantesque réseau rassemblant des figures extrêmement puissantes.

Leur événement annuel le National Prayer Breakfast se tient à Washington le premier jeudi de février depuis 1953.

C’est Abraham Vereide qui est à l’origine de tout ça! Donc c’est lui le fondateur de National Prayer Breakfast. Comme il était originaire de Norvège, il a importé cet important mouvement des prières qui avait pris de l’ampleur dans le parlement norvégien. Il a introduit cette pratique, à savoir dans un cadre politique à Washington.

Leur histoire commence pendant la crise des années 30.

Pour écraser les syndicats pendant la grève générale de 1934, Abraham Veneire avec les industriels et les entrepreneurs ont conclu qu’ils étaient des suppôts de satan, et ils ont défini un nouvel objectif qui est de créer une gouvernance chrétienne, la foi et l’obéissance à Dieu pour conférer un nouveau pouvoir que Doug Coe appellera plus tard le nouvel ordre mondial.

C’est ainsi que le mouvement de Petit-déjeûner a vu le jour, ces hommes se réunissaient et priaient pour que Dieu désigne des dirigeants de leur rang.

National Prayer Breakfast est défini par des hommes qui vont restaurer l’ordre de main de fer.

Tous les présidents américains se succèdent, les bureaux et les assemblées passent de mains en mains, mais Doug Coe était resté en place pendant 50 ans. Il était devenu l’intermédiaire entre les personnalités de Washington, il était même au-dessus des partis politiques, presque hors temps.

Doug Coe a élargi son réseau, il a exporté ce qu’il avait créé, dans le monde entier.

Il a restructuré ce mouvement qui avait plusieurs dénominations : International Christian Leadership, Fellowship Foundation INC, en FAMILY.

La famille a été en opposition au communisme pendant la guerre froide.

National Prayer Breakfast est devenu un outil pour conclure des accords sans avoir à passer par la démocratie pour étendre son influence.

Nous avons compris que la famille se rend volontairement complice des personnes qui ne s’intéressent pas au Christ mais qui veulent avoir uniquement accès à son réseau.

On n’achète pas un billet pour participer au National Prayer Breakfast, mais on doit être invité par un membre influent. C’est une question de relation et c’est intentionnel pour garder le circuit fermé.

Le National Prayer Breakfast n’est pas un simple événement mais une série d’événements qui peut s’étaler à une semaine. C’est un festival de lobbying qui ne dit pas son nom.

Beaucoup de gens s’en servent pour avoir leurs entrées et ils parviennent à les avoir.

Azarias Ruberwa était l’un des enfants chéris du prédicateur fictif Doug Coe! Voilà comment il est parvenu à devenir vice-président de la république en charge de la politique, défense et sécurité; vice premier ministre, ministre des transports; ministre d’état, ministre de la décentralisation et des réformes institutionnelles (c’est là où il a créé la commune de Minembwe, une décision qui a provoqué des vives tensions des Kongolais partout en RDC, qui a poussé Felix Tshisekedi à suspendre la transformation de Minembwe en commune,

et il a aussi fait de son frère le chef coutumier à Minembwe); ministre d’état, ministre de la justice et garde des sceaux. Et pour couronner le tout, il est l’incontournable avocat de l’ambassade des USA en RDC.

Vous comprenez pourquoi il est intouchable ?

Avec tous ces crimes que son mouvement criminel RCD-GOMA a commis comme atrocités dans l’Est de la RDC, est-ce qu’il pouvait occuper ces hautes fonctions, ou être encore en liberté ?!?

En plus de ça, il a toujours affiché son attachement au Rwanda et surtout au Goliath au corps chétif alias Paul Kagame, qui est l’ennemi N•1 de la RDC.

Aujourd’hui tout le monde sait que le Rwanda agresse la RDC, comment expliquer cette photo prise ce jeudi 1er février 2024 à Washington au National Prayer Breakfast ?!?

Azarias Ruberwa ne se gêne pas de se rendre au Rwanda pour participer à leur National Prayer Breakfast à Kigali.

Là où le bât blesse, c’est quand je vois certains politiques Kongolais, sans scrupule, allaient manger dans la main de Ruberwa pour entrer en contact avec l’administration américaine ou leurs officiels…

Je me souviens encore de la réaction du professeur Huit Mulongo à Lubumbashi en 2006 pendant le processus électoral où il a démontré que Ruberwa était né dans deux endroits différents. Malheureusement ce dossier a été classé sans suite.

Personne n’oubliera que Ruberwa a fait déplacer Mme Susan Elizabeth RICE qui était secrétaire d’état adjointe des USA pour l’Afrique quand il a menacé la république à Gatumba au Burundi à cause de ce malheureux événement qui était arrivé aux membres de sa communauté car lui, il parle république quand ça lui enchante mais il vit et raisonne communauté.

Je l’ai toujours dit que Ruberwa est un danger permanent pour la RDC. Si l’on maîtrise Ruberwa ça sera le début de la fin de cette guerre injuste dans l’Est qui nous est imposée par les amis de National Prayer Breakfast.

Par l’Activiste , Penseur et Notable de Madimba,

Mingiedi Mbala N’zeteke Charlie Jephthé.

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *