mai 30, 2024

Depuis qu’il a commencé son safari, Bemba se rend que dans le grand Équateur, sa province d’origine bien que démembrée. C’est de va et vient qu’il fait.

Quand Bemba se rend dans une province démembrée du grand Équateur, il regagne Kin’, puis va à l’assaut d’une autre province. C’est comme-ci, il n’a plus le contrôle du grand Équateur, c’est pourquoi ce focus.

C’est un Bemba qui veut maintenir l’équateur à sa solde mais son malheur,il y’a d’autres leaders qui s’imposent sur terrain, d’où l’inquiétude de Bemba, qui veut s »offrir, Makila, Bussa, Loando, Lihau, des noms qui donnent des insomnies à Bemba.

Pourquoi pas d’autres provinces ?

Là, Bemba n’en veut pas encore… chuchote un de ses lieutenants. L’ intérêt pour lui, c’est l’Équateur et pour ça, il est prêt à tout. Sauf que, ce Bemba perd des équilibres sur terrain…

L’ascension des Loando, Lihau, Bussa change la donne sur terrain. Ceux leaders et acteurs politiques contrôlent les institutions de la grande province de l’équateur.

Chose qui énerve Bemba, voulant avoir le contrôle de la province que pour lui, à l’idée de maintenir sa popularité et l’offrir au Président de la République dans la perspective 2023.

Bemba en est il capable ?

C’est à lui de prouver sa dominance, car personnes ne cédera un seul lopin de son leadership à Bemba, vocifére un leader du coin.

Décidément, Bemba n’a que l’Équateur pour tenir ses meetings. Il a un esprit limité comme les PALU qui n’ont que les Kwilu et Kwango pour leurs activités! C’est rarissime de les voir en dehors de leurs fiefs.Avec ça, Bemba s’affiche comme un leader régional et non national.

YB

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *